Audi A3 Sportback TFSI e.

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2021-03-11 12:08:40   

Plus stylée, plus technologique, la quatrième génération de l’Audi A3 revient sur le devant de la scène.

De nouvelles motorisations augmentent le choix dont la version Plug In Hybride, l’occasion de la découvrir en période hivernale.



Design.

Le segment C regorge de propositions stylistiques.

Si vous cochez la case premium, elles sont un peu moins nombreuses.


Cette nouvelle mouture de l’A3 sort du classicisme allemand.

Les signes ostentatoires de sportivité sont plus nombreux (Version S-Line) et nous ne sommes plus très loin du look de la RS3.


Elle soigne son apparence et ce n’est pas que de la poudre aux yeux.

Elle intègre la calandre ‘Singleframe’ à la pointe du capot, les entrées d’air plus imposantes ainsi qu’un galbe plus prononcé.


Bref, elle affiche ses atouts pour vous aguicher.

Elle partage aussi la plateforme MQB du groupe présente notamment chez ses cousines Golf 8 et Seat Leon.

La signature lumineuse est particulièrement réussie. Elle peut disposer maintenant des feux matriciels en option.


Côté dimensions, elles restent sensiblement identiques, 3 cm de plus en longueur et en largeur, hauteur identique.

Du côté de l’habitacle.

Aucun doute une fois la portière franchie, la notion de premium prend place.

La qualité des matériaux et l’assemblage se posent sur les sommets. Rien à envier à ses grandes sœurs A6 et A8.

La planche de bord subit un ravalement complet et c’est une réussite. Elle revient vers les passagers afin de bien les intégrer dans ce cocon.


L’écran d’info-divertissement de 10,1’’ (dotation de base) trône au milieu de la console centrale avec une légère orientation vers le conducteur.


Le Virtual cockpit est modulable à souhait. Il peut même afficher la carte pour la navigation sur son entièreté.

Si j’apprécie la navigation Google, je comprends mal, qu’en roulant, introduire une destination soit interdit.

Vous me direz que c’est pour la sécurité, ok.

Mais pourquoi puis-je changer de station radio ou modifier certains réglages ?

Encore plus frustrant avec un passager à l’avant.

Si la plupart des commandes passent par l’écran, certaines touches physiques restent fidèles au poste, la climatisation pour ne citer qu’elle.

L’habitabilité est bonne pour les passagers arrière, régulièrement oubliés dans ce segment.

Le coffre est dans la moyenne avec ses 380 litres.

Le siège conducteur descend d’un cran, plus proche du plancher des vaches, de quoi augmenter les sensations sportives lors de vos échappées.


Sous le capot.

Le choix est assez vaste avec du classique diesel, essence, hybride et du plus exotique Hybride rechargeable et CNG.

Les combinaisons sont multiples.

Ajoutez-y la traction intégrale et la boîte automatique.

Je prends en mains, la version 40 hybride rechargeable.


Elle associe un moteur essence de 1,4 litres de cylindrée et un moteur électrique délivrant une puissance totale de 204 ch. Ils sont, bien sûr, couplés à la boîte automatique S-Tronic.

L’exercice du 0 à 100 km/h prend 7,6 secondes et la V Max atteint les 227 km/h.

On the road.

Avec cette A3 hybride rechargeable, j’ai le choix de rouler en full électrique, en hybride ou en full essence.

La consommation est dès lors assez variable mais plutôt alléchante. J’atteins une moyenne de 3,5L/100km en jouant le jeu de la recharge sur des trajets mixtes.

Assis plus bas, les sensations dynamiques sont renforcées, bien aidées par un moteur ‘punch’ sans être sportif.


La direction est directe, l’amortissement bien équilibré et relativement ferme tout en préservant un bon niveau de confort.

Elle présente deux personnalités différentes. Silencieuse et docile en mode full électrique, elle est peps et fun le mode sport enclenché.


Equilibrée et prévenante, cette A3 vous met directement en confiance, pas de mauvaise surprise au tournant.

In Fine.

Cette 4ième génération marque une transition.

Elle ose afficher un look tranché, sportif. Elle offre un dynamisme important avec un châssis affuté sans oublier un confort fort appréciable.


La technologie fait 2 pas en avant et apporte avec elle, le glamour ‘Premium’

Si le prix de cette version hybride rechargeable démarre à 40000€, la multitude des options peut faire grimper la note.

Mais comme il est dit, la qualité a un prix !

Les + :

- Evolution.
- Dynamisme.
- Qualité des finitions.
- Consommation.
- Technologie.
- Look.

Les – :

- Tarif / options.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Audi A3 Sportback.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.