Belgian historic cup Summer festival

Eddy Coppée    2011-06-15 18:52:08   


Le Spa Summer Classic a servi de cadre ce week-end aux troisième et quatrième manches de la Belgian Historic Cup. Une compétition nationale en pleine explosion, que ce soit sur le plan quantitatif ou qualitatif. Avec quelque 65 voitures (un record absolu) au départ, et plusieurs nouveaux joyaux de la partie, tout ne pouvait que bien se passer sur le plus beau circuit du monde.
Lors des qualifications, Dimitri Cuyvers démontrait directement le potentiel de sa BMW M3 en signant un solide 2’52’’056, ce qui lui permettait de décrocher la pole avec 7 dixièmes de seconde de mieux que la Dodge Challenger de Gunther Raus, tandis que Van Elderen pointait à 2’’4. Geert Boels positionnait sa Studebaker au 4ème rang, devant la Lister Jaguar de Wellhausen, contraint tout au long du week-end à lever le pied en raison d’un nombre trop élevé de décibels. Lebeau (Lotus), Schippers (Camaro), Van Sprundel (Escort), Moortgat (Porsche) et Smeets (Rover Vitesse) complétaient le top 10 de la première grille de départ.

Le départ de la première course était donné samedi après-midi sur une piste détrempée. Cuyvers s’envolait telle une fusée, et ses adversaires n’allaient le revoir qu’à la fin de la course. A l’issue du premier tour, la voiture de sécurité montait en piste après un solide crash de David Farrow dans le Raidillon. La piste allait sécher assez rapidement, ce qui allait singulièrement compliquer la tâche des pilotes qui avaient opté pour des pneus pluie. Au bout de cette joute, la BMW M3 franchissait le drapeau à damier avec 9 secondes de bon sur Gunther Raus, qui avait pris de justesse le meilleur sur la Rover Vitesse de Bert Smeets.

Il y a très exactement 25 ans, Tom Walkinshaw avait signé la pole position des 24 Heures de Spa-Francorchamps 1986 avec cette voiture, qu’il partageait alors avec Win Percy et Eddy Joosen. Smeets a dû lutter dans le trafic, se débattant également avec un survirage prononcé, conséquence d’une usure sévère de ses pneumatiques. Il parvenait néanmoins à devancer Jan Van Elderen de 2 dixièmes de seconde. Moortgat positionnait sa Porsche 911 au 5ème rang, se maintenant devant Schippers et Boels. Ce dernier, au volant de sa Studebaker, pointait longtemps en 6ème position après un beau duel avec Moortgat, mais des ennuis d’embrayage allaient le handicaper en fin de parcours, de quoi permettre à son camarade d’écurie Jan Schippers de prendre l’avantage. Ce qui privait également la Commander de pole position en vue de la seconde joute. Outre les victoires de Cuyvers et Raus dans les Classes 3 et 2, la Classe 1 tombait entre les mains de Van Elderen, finalement inscrit dans cette catégorie après les péripéties de Mettet.

Guy François s’est senti comme un poisson dans l’eau sur ce circuit mouillé à humide, se classant meilleur pilote Lotus. Il est sorti vainqueur d’un splendide combat contre Van Sprundel (Escort) et Lebeau (Elan) pour le gain de la 8ème place.

Wellhausen a de son côté hérité d’un avertissement à cause du bruit, ce qui allait l’obliger à donner moins de gaz avec sa très rapide Lister Jaguar. Il se classait finalement au 11ème rang, devant l’Opel Kadett GT/E de Dirk Van Rompuy, qui remportait la mise en 2B.

La grille de départ de la seconde manche était formée selon le résultat de la première course… à la différence près que le top 6 était inversé. De quoi permettre à Jan Schippers d’hériter de la pole position avec Luc Moortgat à ses côtés. Van Elderen et Smeets se partageaient la deuxième ligne, et le duo Raus-Cuyvers la troisième. Les bolides étaient à peine au pied du Raidillon que Gunther Raus se portait déjà au commandement au volant de sa Dodge Challenger, prenant d’emblée quelques longueurs d’avance.

Pour la 2ème place, c’était par contre très chaud entre Schippers, Cuyvers, Moortgat, Val Elderen, Smeets, Boels, Van Sprundel, Wellhausen et les Lotus de Lebeau et François, excusez du peu. Mais dès le deuxième tour, la BMW M3 lauréate la veille disparaissait du classement, victime de sa courroie d’alternateur. Toujours plus fort, un tour plus tard, c’est le moteur de la Dodge de Raus qui rendait l’âme. Schippers se retrouvait donc au commandement, bâtissant une avance de quelques secondes… réduite à néant par la montée en piste de la voiture de sécurité, suite à une sortie de la MB G GT de De Poortere juste après l’épingle de Bruxelles.
De quoi provoquer un regroupement général à l’avant du peloton. Lors du Restart, Schippers se maintenait au commandement, mais le dernier tour allait valoir son pesant d’or.

Van Elderen parvenait en effet à s’infiltrer à l’intérieur de la Camaro du Hollandais, gêné par quelques concurrents attardés. Le pilote de la Porsche bleue s’imposait pour 5 dixièmes de seconde devant le Hollandais, néanmoins victorieux dans sa classe.
Moortgat prenait une excellente 3ème place et remportait également sa catégorie. Quant à Boels, il devait se cracher dans les mains pour rester devant la Rover Vitesse de Smeets, ce qui le laissait au 4ème rang général. Cette fois, le Britannique Wellhausen était bien dans le coup, revendiquant même la victoire au classement général en pointant un moment au commandement après le Restart. Par la suite, cela allait néanmoins se compliquer, la boîte de vitesses de la Lister Jaguar se bloquant sur le 4ème rapport, ce qui le faisait dégringoler au classement général.

Lebeau, nettement plus à l’aise sur une piste sèche, conservait cette fois l’avantage sur le spécialiste de la pluie Guy François. Et Freddy Van Sprundel parvenait à positionner son Escort entre les deux Lotus, croisant le drapeau à damier au 8ème rang.

Juste derrière, une furieuse bataille s’engageait entre François, la BMW de Mathay et l’Opel de Van Rompuy, avec pour enjeu une place dans le top 10. Outre Cuyvers et Raus, il convenait d’enregistrer les abandons des Lotus de Govaerts et Poulet, tous deux trahis par leur mécanique. Dommage, car il s’agissait de sérieux outsiders dans la Classe 1.

Lors des qualifications, Jerry de Weerdt était victime d’un bris d’embrayage sur son imposante Jaguar.

Le service de dépannage allait hélas aggraver la situation, ce qui obligeait le pilote BRASS à aller chercher sa Ford Mustang de la Classe 1. Obtenant une dérogation, Jerry était néanmoins contraint de s’élancer depuis le fond de la grille de départ, dans la catégorie des Guests, ce qui l’empêchait de marquer des points au championnat. De malchance, il en était également question pour Van de Plasse, dont la Peugeot 205 ne parvenait pas à s’extraire de la grille de départ en seconde manche. Compliqués étaient aussi les débuts de Frank Jennen au volant de sa superbe BMW M1. Victime d’un bris de boîte, il était contraint de monter une version d’origine de cet organe mécanique, ce qui le privait singulièrement de vitesse de pointe.

Son équipier Harry Peeters a par contre disputé une course sans histoire au volant de la Ferrari Mondial Moneytron, terminant aux 17ème et 18ème places.

Prestation remarquable également de Jos Wymeersch (TVR), victime d’un bris de câble d’accélérateur en première manche, qui remontait la bagatelle de 40 concurrents lors de la seconde joute, pour échouer en 21ème position.

Quant à la spectaculaire Jaguar 420 de Dierick, elle rendait les armes en vue de l’arrivée de la seconde course, après avoir assuré le spectacle à coups de longues dérives.

Les positions au championnat n’évoluent guère. Serge Lebeau reste ainsi leader en Classe 1, tandis que Guy François a parfaitement profité de la malchance de Mouws (Escort) et Govaerts pour effectuer une spectaculaire remontée. En dépit de ses deux victoires, Gunther Raus ne mène pas la danse en Classe 2, ses deux abandons lui coûtant très cher. Ce qui permet à ses équipiers du Hard Racing, Schippers et Boels, d’occuper les deux premières places. Avec trois victoires en quatre courses dans son groupe, Van Rompuy se montre dangereux lui aussi. Luc Moortgat, qui avait empoché l’intégralité de la mise à Mettet, a de nouveau fait le plein de points lors de la Course 2 en Classe 3, ayant néanmoins lâché quelques unités la veille à Francorchamps. Le pilote Real conserve néanmoins la tête de la compétition devant le spectaculaire Freddy Van Sprundel.
Prochain rendez-vous en avant-programme des 24 Heures de Zolder.

Belgian Historic cup manche 1 Francorchamps

1.CUYVERS D BMW E30 M3 ;2 RAUS G DODGE Challenger 09.485 ;3. SMEETS B ROVER vitesse 0:11.214 ; 4. VAN ELDEREN J PORSCHE 911 RS 0:11.411 ;5.MOORTGAT L PORSCHE 911 SC RS 0:32:24.352 ;6.SCHIPPERS J CHEVROLET Camaro 0:41.318 ;7.BOELS G B STUDEBAKER Commander 0:47.114 ;8.FRANCOIS G LOTUS Elan0:49.918 ;9. VAN SPRUNDEL F FORD Escort RS2000 Mk I 0:50.897 ;10.LEBEAU S LOTUS Elan 0:51.500 ;11.WELLHAUSEN E GB LISTER Jaguar 1:03.250 ;12.VAN ROMPUY D OPEL Kadett 1:35.892 ;13. SPICER D GB CROSSLE 1:51.331 ;14.GOVAERTS P LOTUS Elan 26R 1:52.344 ;15. VANDEKERKHOVE L B BMW E 30 325i 1:52.895 ;16.DE POORTERE J . MG B V8 2:08.773 ;17.PEETERS H FERRARI Mondial 2:16.567 ;18.FRANS T FORD Escort RS2000 Mk II 2:17.136 ;19.DE WEERDT E B FORD GT 40 2:17.642 ;20.KOEKEN J NL BMW E 21 323i 2:19.634 ;21.KNIGHT J GB JAGUAR D type 2:21.846 ;22.PLATTON R B FORD Escort 2:23.309 ;23.MATHAY M B BMW 335 2:26.496 ;24.VAN HAM A NL PORSCHE 911 RS 2:33.434 ;25.BURM J B MERCEDES 190 2,3 16V 3:08.167 ;26.CRYNS R B PORSCHE 911 ST 3:08.990 ;27.VAN DE PLASSE J B PEUGEOT 205 GTI 3:09.618 ;28.POULET R B LOTUS Elan 1L ;29.DIERICK M B JAGUAR 420 Saloon 1L 0:25.103 30.ROBYNS E B GINETTA G4 1L 0:25.624 .31.RION S B LOTUS Europa Twin Cam 1L 0:29.648 .32.BOUGELET F B BMW 2002 TI Gr2 1L 0:34.974 .33.PONCELET P B FORD Escort RS2000 Mk II 1L 0:35.720 ;34.DIERICK B B MORRIS Cooper S 1L 0:40.882 ;35. BAKKER P NL AUSTIN HEALEY Sprite 1L 0:46.545 ;36. GEEBELEN L B PORSCHE 911 1L 1:05.124 ;37.VANDENDIJK M B LOTUS Elan 1L 1:05.987 ;38.DE WEERDT J B FORD MUSTANG GT350 1l 1:08.287 ;39. CORPORAAL F NL LOTUS Elite 1L 1:09.531 ;40.CAIRNS T GB MG Midget 0:33:13.466 L 1:12.010 ;41.DEGER P B FORD Cortina Lotus 1L 1:20.189 ; 42.DE BAER G B FORD GT 40 1L 1:20.316 ;43.RASMUSSEN J DK MG B GT 1L 1:20.914 ;44.BOLLEN N B PEUGEOT 205 GTI 1L 1:21.797 ;45.MATTHIEU M B AUSTIN HEALEY Sprite Frogeye 1L 1:43.882 ;46.VEREEKEN M B FORD Escort RS2000 1L 3:01.911 ;47.VAN HOVE E B MG B GT 1L 3:21.296 106,903 3:41.688 - 8 113,738 ;48.FAUX J GB TVR Grantura Mk 2L ;49.SVENNINGSEN J DK AUSTIN HEALEY Sprite MK1 2L 0:02.507 ;50.JENNEN F B BMW M1 2L 1:02.937 ;51.MOUWS T NL FORD Escort RS2000 Mk 3L.

Belgian historic cup manche 2

1.VAN ELDEREN J B PORSCHE 911 RS ;2.SCHIPPERS J B CHEVROLET Camaro 0:00.513 ;3.MOORTGAT L B PORSCHE 911 SC RS 0:04.013 ;4.BOELS G B STUDEBAKER Commander 0:08.529 ;5.SMEETS B B ROVER vitesse 0:09.171 ;6.LEBEAU S B LOTUS Elan 0:10.976 ;7.WELLHAUSEN E GB LISTER Jaguar 0:11.145 ;5.VAN SPRUNDEL F B FORD Escort RS2000 Mk I0:15.424 ;9.FRANCOIS G B LOTUS Elan 0:27.214 ;10.MATHAY M B BMW 335 0:28.354 ;11.VAN ROMPUY D B OPEL Kadett 0:30.103 ;12.VANDEKERKHOVE L B BMW E 30 325i 0:49.152 ;13.BAKKER P NL AUSTIN HEALEY Sprite 0:49.465 ;14.FRANS T B FORD Escort RS2000 Mk II 0:50.347 ;15 .KOEKEN J NL BMW E 21 323i 0:55.433 ;16.VAN HAM Cor NL PORSCHE 911 RS 3 1.01.723 ;17.DE WEERDT E B FORD GT 40 KVA 1:03.506 ;18.PEETERS H B FERRARI Mondial 1:12.503 ;19.BURM J B MERCEDES 190 2,3 16V 1:12.883 ;20. 33 1B CRYNS R B PORSCHE 911 ST 1:15.388 ;21.WIJMEERSCH J B TVR 3000M 1:25.774 ;22.MOUWS T NL FORD Escort RS2000 Mk I 1:26.036 ;23.VANDENDIJK M B LOTUS Elan 2:07.870 ;24.JENNEN F B BMW M1 2:07.969 ;25.NOLTE G DE FORD GT40 2.19.973 ;25.DE WEERDT J B FORD MUSTANG GT350 2.29.749 ;27 .CORPORAAL F NL LOTUS Elite S2 2.33.993 ;28.BOUGELET F B BMW 2002 TI Gr2 2.37.935 ;29.VAN DE PLASSE J B PEUGEOT 205 GT 2.51.057 ;30. PONCELET P B FORD Escort RS2000 Mk II2.54.270 ;31DE BAER G B FORD GT 40 3:24.677 ;32.PLATTON R B FORD Escort 5:21.870 ;33.RION S B LOTUS Europa Twin Cam 1 L ;34.DIERICK M B JAGUAR 420 Saloon 1L 0:18.338 ;35.GEEBELEN L B PORSCHE 911 1L 1:38.392 ;36.RASMUSSEN J DK MG B GT 1L 1:46.027 ;37.MATTHIEU M B AUSTIN HEALEY Sprite Frogeye 1l 1:47.095 ;38.STIENLET P B GINETTA G4 1L 1:51.011 ;39.DIERICK B B MORRIS Cooper S 1L 1:53.727 ;40.BRUNEEL R B VW Golf 1 1L 2:00.223 ;41.BOLLEN N B PEUGEOT 205 GTI 1L 2:27.045 ;42.DIELEN H B AUSTIN HEALEY Sprite Mk III 1L 2:30.438 ;43. FAUX J GB TVR Grantura Mk 1L3:24.423 ;44.DIRKS E B AUSTIN Mini 1l 3:53.120 .45.SVENNINGSEN J DK AUSTIN HEALEY Sprite MK1 1L 3:57.513 ;46.CAIRNS T GB MG Midget 3 L ;47.VEREEKEN M B FORD Escort RS2000 3L 0:24.606 ;48.DEGER P B FORD Cortina Lotus 3l 042.150 ;49.VAN HOVE E B MG B GT 3L 2:17.599 .

EDDY COPPEE

Vos commentaires

  • Le 16 juin 2011 à 11:37 En réponse à : Belgian historic cup Summer festival

    Très bon article avec toute une série d’infos intéressantes.
    Merci de mettre ENCORE plus de photos !
    D’avance merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.