Carnet de Route : La SAAB Sonett au MCH 2020

Bob d’Automag    2020-02-01 20:05:30   


La Nuit du Turini fut terrible pour #185 !

Les deux dernières spéciales (SR14 & SR15) s’enchaînent avec juste une courte liaison de 5km entre-elles. Deux fois près de 35km de rallye en montagne avec des courbes, virages, épingles avec une visibilité de nuit.

Dans la SR14 (Col de Braus – Lantosque) à mi-spéciale, la Saab vient lècher la roche de la montagne, le capot est un peu abimé et on perd un phare. Le temps de remettre les choses en place et c’est reparti.
Dans la courte liaison, Jean-Marie, avec l’aide de l’assistance d’un équipage français, prend le temps de vérifier qu’aucun élément vital n’est touché.
Le départ de la dernière SR se fait donc avec des morceaux en moins, et prudemment. Le Turini est passé, la descente vers Sospel se fait sans soucis jusqu’à cette épingle arrière droite où la Saab décroche et vient se fracasser dans le muret de protection. Le choc est conséquent, le capot en prend un bon coup, la roue est pliée… l’aventure s’arrêtera là pour #185.
L’équipage est sain et sauf, c’est le principal.
Dommage que si près du but, l’équipe ne verra pas le podium final à Monaco.

L’heure est venue de relâcher la pression, de profiter d’une journée au calme avant la belle soirée de gala au Casino de Monte Carlo.

Fin de l’aventure.

Mardi 4 février 2020 : #Jour 4, le jour le plus long !

Ce matin, à 20 kilomètres après la sortie du parc de Valence, Jean-Marie Herman, le pilote de la Saab Sonett sent que la pédale d’embrayage ne répond plus !!! La voiture se range sur le bas-côté de la route, appel à l’équipe d’assistance qui intervient très rapidement (elle n’était pas loin) … le problème est vite localisé, rien de grave, c’est la commande de la pédale d’embrayage qui s’est détachée. Les mecanos réparent rapidement avec un système de fortune et l’auto repart de plus belle. L’embrayage en soit n’est pas défaillant, ouf ! (Lors d’une zone d’assistance officielle l’équipe mécanique remplacera cette pièce).

Les spéciales du jour sont montagneuses, et la température est douce, nos rallyeurs bénéficieront même d’un rayon de soleil !

SR11 (21km) : Saint Nazaire le Désert – La Motte Chalancon (oui c’est la même spéciale que la n°2 du rallye) le résultat = 101ème et 90 points.

L’équipe d’assistance porte secours à un autre équipage, aussi sur Saab.

SR12 (18km) Bréziers – Selonnet = 132èmes et 130 points

Le road-book du rallye emprunte des autoroutes pour les étapes de liaisons (probablement pour gagner du temps) mais le timing étant très serré, le CH de la Turbie a été pointé avec 5 minutes de retard pour cause de bouchon sur l’autoroute !! Ce qui arrivera encore lors du CH sur le port de Monaco et pour la même raison “bouchon en centre ville” !! (Prise de points inutiles)

SR13 (16km) Etablissement Thermal – Norante = 198ème et 450 points

La SAAB Sonett est 162ème au général. Il reste maintenant à parcourir les 2 dernières spéciales, et non des moindres (34 & 35km) en montagne et de nuit…
Les départs se feront de 30sec en 30 secondes. L’équipage #185 s’élancera dans la dernière partie de l’aventure à 22h08 et la température annoncée avoisinera -2°.

A vous le Col de Braus, L’Escarène, Luceram, La Bollène et le Turini qui crachera durant la nuit toute les autos survivantes de cette aventure pas comme les autres…

A suivre…


Lundi 3 février 2020 (jour #3)

Une journée douce en plein hiver, la pluie a pris congé et les routes étaient sèches. Le problème c’est que dans ces conditions il faut relancer la voiture plus souvent pour garder la vitesse moyenne, lorsque que l’on roule sur la neige la donne est différente et on garde sa moyenne tout en glisse dans les courbes et les virages et le pilotage prime, par temps sec on a plus souvent recours à la puissance de la voiture… et la petite SAAB a ses limites en puissance. Mais l’équipage a bien tiré son épingle du jeu, jugez-en plutôt en regardant ces résultats :

SR7 (18km) : Col de Gaudissart - La Cîme du Mas = #148è et 180points
Avec le franchissement du Col de l’Echarasson tout en conduite coulée pour bien gérer la régularité avec le Blunik qui donne les distance précises à 5 mètres près.

SR8 (19km) : Les Nonières – Chichilianne = #185è et 250points

Cette journée était, on peut le dire, “montagneuse” à souhaits, avec des liaisons assez longues et ou nous pointons tous les CH (Contrôles Horaires) à temps.

SR9 (16km) : Saint-Michel en Beaumont – Corps = #75è et 30 points (la meilleure performance depuis le début du rallye !!)

Cette spéciale a eu son lot de sorties de routes, mais la Saab est bien restée sur le ruban bleu de la route.

SR10 (31km) : La Piarre – Establet = #182è et 390points

L’équipage est bien rentré au parc fermé, avec le sourire.
Merci aux “ouvreurs” qui vérifient l’état des routes avant les départs des spéciales (même si il n’y a toujours pas de neige en vue) et aussi à Esther de chez Blunik qui vient aux nouvelles et nous prodigue de bons conseils pour utiliser au mieux cet appareil magnifique qu’est le Blunik II Plus.

Demain la dernière journée de rallye, avec 3 Spéciales de jour, et 2 Spéciales de nuit, dans le Turini, pour un retour vers 4h du matin sur le port de Monaco.

Repos pour l’équipage pour être en forme demain ; et encore un peu de travail pour les mécanos (Luc, Jean-Pierre et Oli) pour vérifier que la petite suédoise soit d’attaque demain mardi 4 février.

... et une petite vidéo du jour, où vous pouvez voir la SAAB Sonett V4 à 2,15minutes !

A suivre…


Dimanche 2 février 2020

Quatre ZR sont au programme, la pluie a enfin cessé et déjà tôt ce matin les équipages rejoignent leurs voitures. Notre suédoise bleue n’a peut-être pas apprécié la nuit à la belle étoile car elle rechine à démarrer… la batterie est en cause ! Le temps de pousser l’auto hors du parc fermé pour mécaniquer, nos aventuriers prennent le départ avec un peu de retard sur le programme.

Mis à part ce petit incident, la journée s’est passée bien mieux qu’hier. Tous les CH (Contrôles Horaires) ont été validés à l’heure idéale, et même dans les ZR (Zones de Régularité) l’équipage n’a pas eu de soucis. Il faut rappeler que la Saab #185 est engagée en “moyennes hautes” (NDLR : il existe les moyennes basses et intermédiaires, adaptées pour les plus petites cylindrées) et que l’équipage se bat avec des cylindrées beaucoup plus puissantes comme les Porsche 911, Alfa GTV, ou encore Opel Kadett pour n’en citer que quelques-unes… c’est courageux !

Une des ZR de cette journée s’est déroulée à la moyenne de 49,9km/h dans une zone montagneuse avec un beau col en prime, c’est sûr que dans ces moments là il faut se donner pour tenir la moyenne.

Passage mythique du Monté-Carlo Historique La Remise à Antraigues.
Il manquait juste la "veste Automag" dans la collection !

Dans la ZR5 de Saint Bonnet le Froid nos compères se sont bien régalés, le terrain était glissant et gras, un peu comme au Condroz, et trés étonnanment c’est là qu’ils font l’excellent résultat de la journée, en évitant les autos sorties de la route…
Ils pointent en 98è position au général avec 150pts dans cette spéciale.

Demain c’est l’avant-dernier jour de rallye, 4 ZR au programme dont la ZR10 de 31 kilomètres.

On garde le moral et courage à l’équipe !

Les classements de #185 du dimanche 2 février 2020

A suivre...


Samedi 1 février 2020 :

La longue nuit vers Buis les Baronnies a été très compliquée et difficile pour le pilote, la fatigue était bien présente.

En route depuis le vendredi matin dès 6 heures, avec l’équipe au complet, pour rejoindre Reims et attendre une longue journée, pour enfin prendre le départ sur le podium de Reims vers 20 heures et arriver à l’étape samedi vers 07 heures du matin… le pilote avait puisé très loin dans ses ressources physiques, la fatigue était très présente et il fallait lever le pied pour maintenir la sécurité. La SAAB arrive sans faute au parc fermé.

Le timing est serré et cela ne laisse pas de répit pour l’équipage et déjà s’annonce la première Zone de Régularité.

SR1 (45km) : Montauban sur Ouvèze – Saint André de Rosans

Dans cette première épreuve de régularité, c’est la batterie de l’auto qui donne des signes de fatigue, les instruments se coupent pendant 500 mètres et le calcul de la régularité est complètement décalé ! Mais la Saab Sonett ne s’arrête pas et terminera cette ZR en retard.

SR2 (17km) : La Motte Chalancon – Saint-Nazaire le Désert

La dernière de la journée, le pilote se sent nauséeux dû à la fatigue, un manque énergétique peut-être… la ZR sera accomplie mais avec un retard sur l’horaire idéal.
La rentrée vers Valence se fera avec 24 minutes de retard au Contrôle Horaire.
Fin de la première longue journée et une seule chose en tête REPOS !


Vendredi 31 janvier 2020 :

L’équipe au complet est arrivée à Reims, cette charmante ville Champenoise accueille chaque année une partie des participants au Monte Carlo Historique, tout comme Milan, Bad Homburg, Barcelone, Glasgow, Athènes et Monte-Carlo.

L’équipage de notre SAAB #185 : Pauline ROBERT & Jean-Marie HERMAN

L’instant est à la fête pour les visiteurs venus nombreux ; pour les équipages la pression commence à monter... on vérifie si tout est bien prêt, on remet les chronos à l’heure et... on attend l’instant du départ prévu à 19heures pour la première voiture.

Luc Baeyens toujours prêt à rendre service, ici en compagnie du team #140
L’assistance de la Saab #140 qui vient de Suisse.

Les mécanos Luc, Jean-Pierre et Oli vérifient la SAAB Sonett II une dernière fois, un clignotant récalcitrant sera vite remis en place, une mauvaise masse étant en cause (hé oui la carrosserie de l’auto étant en polyester, le "négatif " ne peut pas être pris sur la carrosserie !).

Dernières vérifications dans le Palais des Expos de Reims

Pauline révise son road-book sur le toit de la voiture en compagnie de Oli (son compagnon de vie et de routes de rallyes :-) ). Un dernier "check" main dans la main et direction le podium de départ. Pour Jean-Marie le passage du podium de départ devient une routine, ce ne sera que le 4ème à Reims.

Top départ, nos amis démarrent sous les applaudissements du public amassé autour du podium sur la place du Boulingrin, et vont rouler toute la nuit en direction de Buis les Baronnies dans la Drôme Provençale.

Les Photos du départ de Monté-Carlo historique depuis Reims sont ici Album réalisé par Ericerac

Vos commentaires

  • Le 5 février à 21:44, par Guy Legros En réponse à : Carnet de Route : La SAAB Sonett au MCH 2020

    Mais quel dommage si près du but !!!
    Néanmoins, félicitation à toute l’équipe pour cette superbe aventure.
    Merci à Pauline pour l’excellent reportage.
    Cordialement.
    Guy Legros.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.