Citroën C5 Aircross. Les SUV restent ‘tendance’ !

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2019-10-18 16:51:07   

Exit la berline C5. La C5 Aircross représente le nouveau haut de gamme de la famille Citroën.

Les SUV restent ‘tendance’. Les constructeurs doivent être présents dans les différents segments et Citroën y entre avec ce nouveau modèle.




Look.

Tout comme sa cousine Peugeot 3008 dont elle partage la plateforme, elle se retrouve dans le segment C.

L’exercice de style est particulier, un zeste de C4 Cactus et quelques touches de C3 Aircross.

Les rondeurs sont prédominantes. Lacérée sur toute la largeur,la face avant lui apporte une belle assise visuelle.


Des détails aux couleurs contrastées apportent une touche ‘peps’ et originale, de quoi sortir de la morosité grise qui envahit nos routes.

Engine.

Sous le capot, je retrouve des grands classiques avec de l’essence et du diesel.

Pas de version électrique ni hybride pour l’instant mais ce serait pour 2020 avec une hybride plug-in de 225 ch.

Coté essence, 2 motorisations sont à la carte :

- un 1,2 L THP de 130 ch.
- un 1,6 L THP de 180 ch.

Pour le diesel, :

- un 1,5 L Blue HDI de 130 ch.
- un 2,0 L HDI de 180 ch.

Vous avez le choix entre la boîte manuelle à 6 vitesses ou la boîte auto à 8 rapports.


Pour quelques jours, je prends en mains la version essence la moins puissante, couplée à la boîte auto.

Inside.

Commençons par les places arrière. Elles sont un peu étriquées et peu adaptées aux personnes de grande taille.

Le bonus vient de la banquette composée de 3 sièges indépendants, permettant ainsi de coulisser et d’incliner le dossier de manière individuelle.

Un ‘must’ pour que chacun trouve sa position idéale.


Le passager central, souvent mal loti, trouvera ici plus d’aisance grâce à un siège personnel mais aussi grâce au plancher quasi plat.

Les sièges avant sont confortables même si l’assise avec l’option ‘cuir’ se révèle moins souple que la version ‘tissu’.


La planche de bord propose une originalité propre à la marque que j’apprécie tout particulièrement. Elle allie le Hi-Tech et l’efficacité.


Le système d’info-divertissement offre une un display moderne mais pèche par son manque de réactivité.

Le volume du coffre de 580 litres le place dans le haut du classement.


Il atteint 1630 litres sièges arrière repliés mais ces volumes généreux rognent l’espace aux jambes des passagers arrière.

Sur la route.

Ce C5 Aircross est très confortable. Equipé de sa suspension à butées hydrauliques progressives, il survole toutes les imperfections de la route.


La conduite sur nos chemins belges devient aseptisée. Très peu de retour d’informations dans le volant mais aussi au niveau des lombaires.

Le feeling est à l’opposé de sa cousine 3008, plus tranchante. La volonté de Citroën est différente et force est de constater que la clientèle répond présent.


Pour un papa à la conduite dynamique, vous lorgnerez sur la cousine.

Si le confort est votre priorité, vous avez ouvert la bonne porte.

L’insonorisation est satisfaisante même si le moteur essence se manifeste quand il est sollicité.


La boîte auto fait le job. Elle se révèle douce, en parfaite adéquation avec la philosophie de la voiture.

Par contre, elle pourrait être plus réactive, surtout en mode ‘sport’.

In Fine.

Citroën sort de son chapeau, un SUV à la fois original et ludique. Le confort est son point fort.

Sans aucune discussion, il n’a pas d’égal dans son segment.


Cette qualité entraîne une perte de dynamisme pour la conduite.

L’ambiance à bord est agréable et relaxante, un plus pour les conducteurs habitués aux embouteillages.

Avec un prix d’attaque avoisinant les 23000€, il a des arguments pour satisfaire un large public.


Les + :

- Habitabilité.
- Design.
- Finition.
- Modularité.
- Confort.

Les – :

- Espace aux jambes à l’arrière.
- Conduite peu dynamique.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

Citroën C5 Aircross.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.