Dans le baquet de droite à travers la Flandre ! "Ronde door Vlaanderen 2019"

Pauline Robert    2019-02-19 10:25:10   


Ce samedi 16 février 2019 se déroulait la 19e édition de la « Ronde door Vlaanderen » (Tour des Flandres) au départ de Waregem. Cette épreuve de régularité pour véhicules historiques est organisée par l’écurie néerlandophone Hemicuda et chapeautée par le VAS (équivalent de l’ASAF en Wallonie).

Les points de départ et d’arrivée se situent au restaurant D’Okkernote à Waregem. Pas moins de 45 voitures figurent parmi la liste des engagés. On compte une grande majorité de flamands mais aussi 1 équipage allemand et seulement 6 équipages francophones !

Une seule catégorie est proposée par l’organisation, le road-book est essentiellement tracé en fléché métré, alors que toutes les RT sont principalement tracées sur cartes.

6h30 : Nous prenons la route en direction de Waregem. Après 1h30 de route et quelques 140 kilomètres plus tard nous arrivons chez nos amis néerlandophones. Nous enchaînons directement les divers contrôles administratifs, la création des licences suivie du placement des numéros et plaques-rallye sur la voiture, pour finir par le contrôle technique. Afin d’enregistrer les prises de temps tout au long du parcours, l’organisation a placé un boîtier dans chaque voiture.

Après toutes ces formalités, nous réalisons l’étalonnage. Celui-ci, long d’une dizaine de kilomètres, est une bonne mise en jambe pour se familiariser avec le road-book et les chemins de la région.

9h30 : Voici venue l’heure du départ. Les numéros des concurrents sont attribués en fonction de l’année des voitures : les véhicules les plus anciens partent en premier. C’est la très belle Apal Coupé (1951) de Patrick Van Remoortel qui a donc ouvert la route.

Nous nous dirigeons vers la première RT du jour . Celle-ci se situe à peine à 2 km du départ.

Tous les secteurs de régularité sont de type «  self-start ». Chaque équipage doit attendre «  la bonne minute » pour démarrer et ce sans la présence de contrôleurs.

Cette première zone de régularité, d’une longueur de 6 km, débute en carte tracée pour se poursuivre en fléché métré. Celle-ci est assez simple, l’organisateur a expliqué que la difficulté allait monter crescendo.

Au total ce n’est pas moins de 26 RT qui sont à réaliser durant ces 400 kilomètres de rallye à travers la Flandre. La majeure partie de ces dernières sont tracées sur d’anciennes cartes datant de plus de 40 ans (donc avant la construction de certains canaux et autoroutes !) bref truffées de pièges pas toujours évidents à déjouer...

13h00 : La pause de midi se déroule dans le domaine Puyenbroeck à Wachtebeke. La première « vraie pause » après 3h de rallye le nez dans le road-book ! Nous avons juste le temps de prendre un sandwich et de faire le point avec les amis sur le déroulement de l’épreuve avant de repartir 30 minutes plus tard pour la boucle 2 !
La première boucle a marqué plusieurs concurrents avec la traversée du canal en ferry. Un moment insolite dans un rallye de régularité !

Nous prenons ensuite la direction du port d’Anvers et de la ville de Doel, connue pour sa centrale nucléaire et son village abandonné. Une courte RT à effectuer avec quelques pièges plutôt bien pensés, nous fait passer dans des décomposés en terre.

Les moyennes peuvent changer jusqu’à 7 fois par zone de régularité, allant de 20 km/h à 50km/h. Nous essayons de faire de notre mieux et « à l’ancienne » avec les tables de moyenne fournies par l’organisation. Ce qui fonctionne plutôt bien puisque nous nous situons aux alentours de la 20ème place à la fin de la première boucle.

16h00 : Une pause au beau milieu des polders, entre l’eau et les digues, vient couper le parcours de l’après-midi. Nous découvrons un panorama hors du commun !

Nous reprenons la route à 17h06 pour la dernière partie du road-book. Sans doute, la plus difficile d’après l’organisateur, car la nuit arrive et la fatigue aussi !

La RT 25 est de la folie : une carte tracée de plus de 26 kilomètres sur 2 pages avec une moyenne de 50 km/h.

Le retour vers le point d’arrivée à Waregem se réalise en carte tracée et de façon plus directe. Un buffet-barbecue nous attend, suivi de la remise des prix.

Nous finissons 12ème au classement général, 2ème en Young Timer et 1er équipage mixte.

Nous remercions l’organisateur pour le superbe parcours et la qualité de l’organisation. Dommage qu’il n’y ait pas plus de francophones qui participent aux épreuves du Nord du pays... vous trouverez l’info ci-dessous pour se retrouver en 2020 !

Texte : Pauline ROBERT & Oli COPPEE
Photos : Oli COPPEE, Olivier FERRIERE, Hemicuda, Jochen PHLYPO, Francois CAULIER.

SITES : http://www.hemicuda.be/f/rdv.html

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.