Fly In & Oldtimers Event : un must !

Benoît Piette    2019-09-02 15:28:05   

Plus d’un millier de voitures anciennes et 170 avions se sont côtoyés pendant tout ce WE sur cet ancien aéroport de réserve de l’OTAN.
Quant aux visiteurs, leur nombre a été estimé à 28.000 mais une autre source en aurait compté 35.000 !


Un ciel pratiquement sans nuage et des températures plus qu’estivales complétaient le tableau.

D’ailleurs, en prévision d’une éventuelle canicule, il avait été conseillé aux visiteurs d’apporter suffisamment de crème solaire et de protection pour la tête…

C’est ainsi que ce dimanche 25 août, votre serviteur a eu le privilège de côtoyer avec son ancêtre des avions aussi prestigieux que le Spitfire, l’Hurricane ou le P51 Mustang…
Cette journée a fait le plein d’oldtimers : près des deux tiers des véhicules se sont rendus ce dimanche.

En référence à la bataille d’Angleterre, voici un Spitfire Mk XVI ainsi qu’un rare Hurricane Mk IV.

Spitfire Mk XVI
Hurricane Mk IV

Parmi les autres avions présents, signalons la présence de ce Mustang P-51D au glorieux passé.
Propulsé par un moteur à 12 cylindres en V Packard de près de 1700 ch, il était capable d’atteindre plus de 700 km/h !

Son rayon d’action (plus du double d’un Spitfire) lui permettait d’escorter les bombardiers alliés au dessus de l’Allemagne nazie.

Mustang P-51D

Et enfin sous une insolite cocarde irakienne d’avant 2005, voici un Hawker Fury.

Reconnaissable à son hélice Dowty Rotol à cinq pales, il est propulsé par un 18 cylindres en double étoile Bristol Centaurus XV développant 2480 ch qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 740 km/h.

Connu surtout par sa version navalisée (Sea Fury), il fut le dernier avion de chasse à hélice de la Royal Navy.

Et voici, pour finir, le légendaire Stampe SV-4B. De fabrication belge (Stampe & Vertongen), il a volé pour la première fois en 1933.
En 1947, il a été choisi par la Force Aérienne pour l’entraînement de ses futurs pilotes.

Il est équipé d’un moteur de Havilland Gipsy Major de 145 ch.
A signaler que l’Armée de l’Air Française en a commandé 850 qui ont été fabriqués sous licence avec un moteur Renault de même puissance.

Il s’est aussi révélé très bon pour la voltige aérienne.

Une réplique ULM à l’échelle 1/1 a été développée et construite par la société Ultralight Concept PGmbH de Kelmis (La Calamine)

Ce dimanche, les organisateurs avaient concocté un rallye touristique pour les ancêtres (Classic Car Tour) dans la région campinoise avec préinscription obligatoire.
Pour la somme de 10 €, chaque participant recevait un roadbook, une plaque de rallye et des tickets boissons.

Une petite centaine de voitures dont surtout des Mercedes, des MG et des Porsche ont répondu présent à cette initiative.

À la fin de cette journée, des baptêmes de l’air ont été offerts après un tirage au sort.

En parcourant le parking dédié spécialement aux ancêtres, on peut constater que la qualité de restauration de voitures présentes augmente au fil des ans.
En outre, cette année a vu l’arrivée d’ancêtres particulièrement rares ayant subi une restauration de haut niveau.

Les organisateurs m’ont signalé la présence d’une Overland 83B Touring Car de 1915  ! (Pour la petite histoire, à partir de 1926, cette marque a continué à exister sous le nom de Willys avec le succès que l’on sait…)

N’oublions pas non plus la présence d’anciennes motos dont la plupart ont été fabriqués en Belgique (FN, Gillet) ainsi que des véhicules militaires à foison...

En guise de conclusion, cette concentration mérite que les clubs d’ancêtres la mettent à leur agenda !
Son succès au fil des ans se confirme.
Outre le meeting, le caractère très particulier de la Campine vaut le détour.

L’aéroport de Malle (EBZR) a été construit dans les années 50 en tant que aéroport de réserve de l’OTAN en pleine époque de la Guerre Froide. Bien que la base ait été maintenue avec des fonds de l’organisation atlantique, il n’y a jamais eu d’avion militaire à Malle en dehors de quelques exercices notamment comme plate-forme logistique pour les exercices REFORGER biennaux de l’OTAN.
La superficie totale de plus de 200 ha est entièrement située sur le territoire de Malle. Les organisateurs, à savoir l’APCK (Aero Para Club der Kempen) y a été fondé en 1973 et l’utilise toujours comme base.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.