Interclassics Maastricht 2019, des étoiles pleins les yeux !

Guy Gysemberg    2019-02-20 10:46:24   

La 26e édition du salon InterClassics Maastricht a de nouveau accueilli plus de 30.000 visiteurs. Au total, 33 257 visiteurs ont visité le salon. Après 26 ans, l’InterClassics Maastricht peut désormais se classer parmi le groupe restreint des plus importantes bourses de véhicules anciens en Europe.



La marque italienne Lancia était au centre de cette édition. L’histoire de cette marque fondée en 1906 par Vincenzo Lancia, Claudio Fogolin et Davide Aupicci, riche de plus de 100 ans, nous est présentée dans un magnifique pavillon de spectacles en collaboration avec le Lancia Club néerlandais et belge et divers musées.


Et en parcourant cette galerie de Lancia, immédiatement des noms comme Flaminia, Flavia, Fulvia, nous reviennent à l’esprit.


Et n’oublions pas que Lancia détient toujours le record du plus grand nombre de victoires et de titres remportés en championnat du monde des rallyes, notamment grâce à la Fulvia coupé, à la Stratos, aux lignes en coin, et à la Delta Integrale, sacrée six fois consécutives, entre 1987 et 1992.


Et nous pouvions également admirer la dernière Lancia D23 Spyder Pininfarina d’origine, mis à disposition par le musée Louwman et dont nous vous avions déjà parlé.


Mais l’Interclassics, c’est aussi près de 300 exposants qui nous présentent leurs plus belles voitures anciennes.

Le club néerlandais des Opel historique nous présente une très belle Laubfrosch 4/14 PS 1925. Ce modèle fut le premier de l’histoire automobile allemande à être produit à la chaîne. Grâce à ces nouvelles techniques de production Opel pu, en deux ans, réduire le prix de 4500 à 2950 Goldmark. Nous dirions aujourd’hui que cela a eu pour effet de "booster" les ventes. Grâce à la petite grenouille (Laubfrosch se traduit par grenouille arboricole) Opel devint le premier fabricant automobile d’Allemagne.


Nous étaient également présentés quelques beaux coupés venant de France, d’Italie et de Grande-Bretagne.


A côtés de ces prestigieux bolides, l’on pouvait également admirer de belles populaires que nous avons pu voir dans nos rues à l’époque de notre jeunesse.


La maison de ventes britannique Coys a organisé sa plus grande vente aux enchères de l’histoire d’InterClassics Maastricht.

Deux modèles ont attirés notre attention. Une Austin 35, qui appartenait auparavant à la légendaire pop star Phil Collins. Selon Coys, cette Austin de 1959 a une valeur estimée entre 7 000 et 10 000 €.


Une rare Facel Vega Excellence de 1958, livrée neuve à la légendaire actrice américaine Ava Gardner, est également proposée aux enchères. Cette Excellence est l’une des dix 1ères séries jamais construites et a été livrée directement de l’usine à Ava Gardner en septembre 1958 avec le V8 haute performance Hemi de 6,4 litres de Chrysler.

La voiture coûtait alors près de quatre millions de francs français, ce qui était suffisant pour acheter quatre Citroëns DS. Coys estime que la Facel collectera entre 150 000 et 180 000 €. Les pièces des enchères pourront être visionnées à partir du jeudi 10 janvier pendant la foire.


Et nous terminerons ainsi le tour de ce superbe 26ème salon Interclassics.

La 27ème édition du salon InterClassics Maastricht aura lieu du jeudi 16 au dimanche 19 janvier 2020 au MECC Maastricht. Pour plus d’informations sur InterClassics Maastricht, visitez le site www.interclassicsmaastricht.nl.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.