L’ING avec une Morgan F4 super sport de 1937....

Eddy Coppée    2011-05-17 20:45:01   



Faire un rallye comme l’ING avec une Morgan F4 super sport relève de la gageure.

C’est ce que réalisent Frans De Boeck et Benedikte Lievens depuis quelques années. Histoire d’une voiture hors du commun et d’un équipage téméraire qui ont trouvé dans l’ING ARDENNES ROADS un rallye qui leur convient.

Petite histoire de cette Morgan F4 super sport

Elle est immatriculée en Angleterre en 1938. Cette Morgan a vu du pays car elle a été amenée aux indes pendant la guerre avant de revenir en Angleterre fin 44. Elle y est restée jusqu’en 1992. Si la couleur initale de la voiture est bleue, ce sont les couleurs officielles racing que portent la voiture. En combinaison avec le noir et les roues rouges on retrouve le drapeau Belge ! Sous ces couleurs la voiture a participé (et a souvent gagné dans sa classe) dans de nombreux événements internationaux : Trials en Angleterre, Historic GP en Luxembourg, de nombreux rallyes en France, Allemagne, Hollande, Belgique, dont le Monte Carlo Historique (1994) ou elle a terminé 3ième dans la classe Prewar.

Une première journée découverte pour la Morgan

Avec 50 Km/h de moyenne, pas facile de garder le tempo et la route est longue jusqu’au Luxembourg.

On profitera des descentes pour combler le retard. La voiture n’a que trois vitesses, on est à 70 dans les descentes pour peiner à 25 km lorsque la montée est trop longue.

La première partie se déroulait lentement, mais sûrement. Le retour allait causer problème. Le fil reliant la bobine et la tête de delco fondait et le petit 4 cylindre perdait toute alimentation. Après avoir identifié le problème, le temps d’une réparation de fortune est venu, et avec un bon rouleau de scotch , le moteur de la Morgan reprenait vie pour rejoindre Spa dans les délais. Malgré divers contacts dans le paddock, à la recherche d’un cable de remplacement, ces recherches s’avéraient infructueuses ...

C’est donc dans le même état que la Morgan repartait le dimanche matin.

Une seconde journée perturbée par la pluie

La deuxième journée on n’a plus eu de problèmes mécaniques. Après un passage étroit et difficile, nous avons dû attendre presque 10 minutes pour laisser passer un rally touristique de voitures anciennes qui nous croisait . Le moteur à commencer à chauffer et on a dû rajouter un litre d’eau. Après cette intervention on a pu continuer notre chemin. Un peu plus tard au milieu d’une RT (chronométrée), nous avons dû nous arrêter pour mettre nos vestes pour nous protéger d’un orage local.

Evidemment, puisque on n’a pas pu roulé aussi vite que les autres concurrents, on n’a pas passé 70 km/u maximum (afin de ne pas endommager la mécanique ...et nous même) et le fait que la voiture n’a guère que 40 chevaux on était toujours un peu en retard à chaque poste de contrôle. Mais on a pu terminer l’épreuve ce qui était notre but dès le départ.

Un beau résultat pour cette Morgan F4 super sport, une voiture originale, et nettement plus modeste face aux Bentley et autres Aston Martin, Jaguar.

EDDY COPPEE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.