Rallye du Béthunois 2020, un plateau festif et relevé !

Jean-Marie GRAINDORGE    2020-09-21 10:30:47   

Un rallye plutôt court ou il ne fallait pas rater son envol , surtout avec un plateau a faire pâlir plusieurs organisateurs de chez nous.


Il y avait beaucoup de monde sur la Grand Place ensoleillée de Béthune ce samedi pour encourager les 160 équipages engagés dans cette belle organisation du Stade Béthunois Automobile . Toutes les voitures attendent sagement au pied du beffroi (malheureusement en travaux), ce qui donne un charme supplémentaire a l’endroit et surtout une ambiance conviviale ou se mêlent les fans de rallyes et les Béthunois , heureux de voir ainsi leur centre ville animé et très coloré .

Le plateau lui aussi est très festif et surtout très relevé , on note ainsi la présence de Stephane Lefevbre , le nordiste français le plus connu chez nous ( Citroën C3 R5) . Pour lui donner la réplique on compte , entre autres , le vainqueur sortant Christophe Wilt (VW Polo GTI R5) , son dauphin en 2019 Victorien Heuninck (Citroën DS3 R5) , Samuel Salaun (Sköda Fabia R5) et le toujours très spectaculaire Laurent Bayard (Ford Fiesta R5) .

Avec un total de 17 R5 et un plateau assez fourni dans chaque catégorie , l’empoignade promettait d’être musclée .
En VHC , notre illustre compatriote Paul Lietaer (Opel Manta 400) était de la partie accompagné de quelques autres "Historiens belges" comme Piet Declercq (Porsche 911 SC) et Patrick Spillebeen (BMW M3) , bien décidés a dicter leur loi aux pilotes locaux.

Il est 16h30 au centre de Béthune , la fête peu commencer . Les équipages vont en découdre sur la seule étape de ce soir (Les deux Rivières) longue de 4,7 kilomètres . A l’arrivée c’est Stéphane Lefebvre qui signe le premier temps scratch , 1,6 secondes devant Samuel Salaun et 2,6 secondes devant Hugues Lapouille . en "Histos" c’est notre Paul Lietaer qui signe un chrono canon devant Patrick Spillebeen a 15,5 secondes , Patrick Mylleville , complétant un trio belge à 15,7 secondes .

La nuit tombe sur la région et les pilotes de la seconde moitié du plateau vont avoir le plaisir de parcourir le chrono a la lueur des "longues portées" ce qui enchante les nombreux spectateur qui resteront longtemps au bords de route pour admirer ce ballet de phares trop rare de nos jours .

Se sont deux étapes spéciales (Le Blanc Sabot (9,95 kilomètres) et Le Turbeauté (7,30 kilomètres)) , a parcourir deux fois , qui sont au programme de ce dimanche ; le soleil est toujours de la partie et les rescapés peuvent s’élancer par ordre du classement de la veille .

C’est donc le plus belge des français (c’est lui qui me l’a glissé a l’oreille) qui ouvre la voie à la meute des enragés impatients de s’élancer à nouveau a l’assaut du chrono . Et c’est à nouveau Stephane Lefebvre qui signe le premier temps matinal , il signera d’ailleurs les 5 meilleurs temps du rallye , ce qui ne veut en aucun cas dire qu’il s’est promené dans une région qu’il connait de long en large . En effet Samuel Salaun est resté collé aux basques du leader durant tout le week-end , terminant a seulement 18,7 seconde . Le podium sera complété par Laurent Bayard (a 23,1 secondes) une fois de plus très spectaculaire et redoublant d’efforts pour mettre la pression sur ses prédécesseurs

Du côté des "Histos" c’est un Paul Lietaer dominateur qui bouclera sans aucun soucis une course menée de main de maître , 2:12,8 min devant Piet Declercq et 2:16.9 min devant le français Thierry Deffontaine (BMW 325i E30) . Ici aussi le spectacle aura été de mise tout au long de ce rallye , avec des pilotes généreux dans leurs efforts pour offrir le show aux nombreux passionnés présents le long du parcours .

ils seront finalement 137 équipages a rejoindre l’arrivée , merci a tous pour ce superbe séjour dans une région magnifique ou la population est d’une sympathie hors normes , nous avons été accueillis de manière formidable .

Je m’en voudrais de terminer sans citer mon ami local Antoine Wepierre et son équipe . Antoine et Jean-Baptiste terminent 92 ème de leur rallye sur la 205 rallye qu’il classent aussi en n°5 en classe F2/12 et qui nous ont tuyauté sur les spécificités locales .

En résumé , un rallye de type court avec ses 39km200 mais sur des chemins ou se mêlent passages rapides et passages "techniques" sur des asphaltes parfois "abîmées" , parfois "roulantes" , mais souvent rendues piégeuses par les petits cailloux ramenés sur les trajectoires . Superbe organisation du Stade Béthunois Automobile . On y reviendra et sans hésiter .

A bientôt pour la suite de nos aventures .
Ci dessous un résumé vidéo de ce week-end de course sous le soleil.


https://www.youtube.com/watch?v=Zrc...

Texte : Graindorge Jean Marie
Photos : Cornet Bruno
Vidéo : Collard Michaël

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.