Réussite totale de la 20° édition des SPA SIX HOURS : les Lauriers pour Voyazides et Hadfield

Eddy Coppée    2012-10-04 23:06:23   


Réussite totale de la 20° édition des SPA SIX HOURS Les Lauriers pour Voyazides et Hadfield

Epreuve phare d’un week-end sous le soleil , avec 6 GT 40 aux 6 premières places des essais on s’attendait à une démonstration sans faille des bolides vainqueurs au Mans, pour ces Spa six hours.. Les 104 voitures on ne peut plus performantes allaient ravir le public présent. Pour s’arracher cette victoire Shaun Lyn déjà deux fois vainqueur avait fait appel à Emanuele Pirro, autre équipage vedette celui de Klaus Ludwig et Jurgen Barth sur une GT40 allemande. Eric Dedoncker sur une GT40 en provenance des USA, qu’il vient juste de terminer, va utiliser ces 6 heures comme une séance d’essai à grande vitesse.

Mais pour la première partie de la course c’est une super Chevrolet Corvette des hollandais Michiel Campagne et Allard Kalff qui va surprendre les GT40. La voiture une version light d’époque est moins performante tant en poids qu’en suspension que la GT40, mais diablement menée elle va surprendre les suiveurs.

C’est ensuite une lutte entre GT qui va monopoliser les premières places 4 heures durant le jeune Néo-Zélandais Brendon Hartley et son compatriote Roger Wills ont essayé de garder cette première place avant qu’un ennui de transmission dans la dernière demi-heure ne leur soit fatale. Le Grec Leo Voyazides et le Britannique Simon Hadfield étaient restés dans leur sillage, ils coiffaient Lyn et Pirro sur le podium. Après deux accessits, ils savouraient pleinement cette première victoire.

Campagne et Kalf après une course parfaite héritaient de la 3° place devant la Jaguar E Type Lightweight de Clark, Clark et McCaig.

Les belges Christian Dumolin, Christophe Van Riet et Stephan Meyers décrochaient la victoire en catégorie Tourisme au volant de leur Ford Mustang MK1.

Gérard de Ville de Goyet, Gérard Marcy et Patrick Van Heurck , abandonnaient problème moteur alorsqu’ils occupaient une brillante 24 ° position.

Première apparition aux 6 heures d’une Ferrari 250 GT SWB de Joy, Konig et Simon, elle verra les damiers en 5O° position après avoir connu quelques soucis de fixation de roues.

Pas de chance pour Eric Mestdagh, Pierre Alain Thibaut et Christian Lange après un retour aux stands avec la laisse du chien d’un commissaire comme cable d’accélérateur , c’est un support moteur qui sera la cause de leur abandon sur l’alfa GTA.

Accident pour José Close et Philippe Menage , qui devaient abandonner radiateur huile percé.

Course régulière pour la petite Mini de la famille DAMSEAUX avec une 52° position.

Nos amis du bravo alignaient deux voitures. De Weerdt père et fils sur une Mustang 350 GT, après un début de course timide prenaient le rythme et terminaient cette épreuve.

Geebelen-Martens-T’Hoen sur la Porsche qui roule habituellement en historic cup , sont 46° après une course sans histoire.

Lauwers-Regout sur la véloce Lotus de Mec’auto ont connu pas mal de soucis d’alimentation d’essence les handicapant.

58° position pour Christophe D’Ansembourg entre la F1, La Porsche 956 et cette Porsche 911, il faut une sacrée adaptation pour assimiler chaque voiture et compétition. Chose qui n’effraie apparemment pas Christophe.

Quelques images des Belges participants au meeting

Guy de Baer sur la GT 40

Van Sprundel a testé la jaguar de Dierick un grand moment....

Vandewauwer et la lotus

Van Heurk

Mestdagh et PA Thibaut sur la Bizzarini

Paul Grant à qui nous souhaitons un prompt rétablissement après sa sortie au raidillon.

D’Ansembourg sur la Mclaren en seconde manche

Photos Eddy COPPEE

A lire aussi :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.