BMW iX40... incroyable Hulk !

Dimitri Haulet, Philippe Haulet    2022-06-16 22:48:56   

Les premières voitures électriques étaient plutôt typées ‘petite citadine’, avec pour objectif d’envahir les villes.

Aujourd’hui, la philosophie ’électrique’ s’étend à presque tous les modèles de toutes les marques, y compris les gros SUV appréciés depuis plusieurs années.


Il n’est pas vert mais c’est quand même Hulk !

BMW aussi dégaine rapidement et accroche ce plantureux iX à son catalogue.
Impressionnant, n’est-il pas ?

OK, embarquez pour découvrir ce SUV électrifié 2.0.


Design.

Le nouveau style BMW ne laisse pas indifférent.

Il divise les aficionados de la marque et les discussions sur la taille de la calandre sont interminables.


Bien sûr, les critères de beauté sont subjectifs. Il est certain qu’oser sortir du ‘classicisme’ demande du courage. Bravo à BMW de prendre ce risque.

Au premier regard, cet iX est impressionnant par sa stature, sa corpulence. Une boule de muscles après trois années de fitness intensif !

Voyez plutôt : il affiche une longueur de près de 5 m, une largeur proche de 2 m et une hauteur de 1,70 m.

Si le double haricot est toujours bien présent à l’avant, la face arrière intègre des feux étirés sur la malle de coffre.


La vue latérale permet d’entrevoir un long empattement, trois mètres !

Du côté de l’habitacle.

La portière franchie, la découverte est tout aussi spectaculaire.

Le design moderne et les divers matériaux forment un ensemble étonnant et détonnant.

L’harmonie osée me plaît. L’invitation à toucher les surfaces est réelle.


L’ergonomie est quasi parfaite : sièges moelleux sans être mous, bonne position de conduite, ambiance générale propice aux échanges.

Oublié le superflu, le minimalisme est de rigueur et pourtant tout y est !

La forme hexagonale du volant à 2 branches est très stylisée.


Derrière ce dernier une large dalle incurvée se pose sur le dessus du tableau de bord.

Elle intègre 2 écrans distincts.

Le central arbore fièrement une largeur de 14,9’’tandis que le second, dédié à l’instrumentation, affiche 12,3’’.


L’effet ‘cristal’ de certaines commandes, les tissus épais recouvrant les surfaces apportent un côté Zen mais aussi un peu clinquant.

L’habitabilité est excellente, peu importe que vous soyez assis à l’avant ou à l’arrière.


Le coffre offre un volume de 500 L à 1750 L.


Le groupe propulseur.

Trois versions sont disponibles, le iX40 ; le iX50 et le iX M60.

Les puissances correspondantes sont de : 326 ch., 523 ch. et 619 ch.

Côté chiffres, l’autonomie est annoncée pour environ 420 km grâce à une batterie de 76,6 kWh.

L’exercice du 0 à 100 km/h est expédié en 6,1 secondes.

Sous une météo clémente, je prends en mains la petite motorisation pour quelques jours.

On the road.

Vous l’avez compris, cet iX40 est tout sauf petit et discret.

Un temps d’adaptation est indispensable pour prendre la mesure de ses dimensions généreuses.

Les assistances au parking sont les bienvenues.

La ville n’est pas son terrain de jeu favori et les grands espaces vous apaiseront.


La conduite coulée, les bruits de roulement inexistants garantissent un silence absolument bluffant.

La sage décision de BMW d’opter pour un amortissement ferme permet de contenir quelque peu le roulis entraîné par un véhicule de plus de 2,5 tonnes.


Les suspensions pneumatiques offrent un confort moelleux, en phase avec la philosophie de ce SUV. Pour la version iX40, passage par la case ‘option’.

Quant à l’autonomie, je réalise un bilan d’environ 350 km pour un usage mixte.

Quelques kilomètres supplémentaires seraient les bienvenus.

In Fine.

BMW offre un SUV supplémentaire dans sa gamme.

Cette proposition ‘full électrique’ affiche un design audacieux.

Elle apporte une touche d’originalité au confort, au luxe et au côté pratique.


Pour les longs trajets, une autonomie plus importante augmenterait la sérénité.

La signature BMW reste bien affirmée.

Les + :

- Habitabilité.
- Finition.
- Originalité du design intérieur.
- Insonorisation.
- Confort de conduite.

Les – :

- Autonomie.
- Look clivant.

Dimitri Haulet.

Nos photos.

BMW iX.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.