BRC 2021 , une saison palpitante et indécise .

Jean-Marie GRAINDORGE    2022-02-05 12:17:42   

Après le report de l’Haspengouw , c’est a Vresse sur Semois que le BRC 2021 prenait son envol . Une nouvelle épreuve qui donnera le ton d’une saison a indécise jusque la dernière manche disputée a Spa .


Suite au report en novembre de l’Haspengouw , c’est a Vresse sur Semois que le Kroone oil BRC 2021 débutait . Sur un parcours "de grands garçons" tracé par les soins de l’équipe de DG Sport dans une région magnifique , la bataille allait être superbe , Les prétendants a la victoire ne manquaient pas avec les Ghislain de Mevius (Sköda Fabia) , Adrian Fernémont (Sköda Fabia) , Kris Princen (Citroën C3) , Gregoire Munster (Hyundai i20) , Nicolas Ciamin (Citröen C3) Bastien Rouard (Sköda Fabia) , Le local Eric Cunin (Sköda Fabia) , Maxime Potty (Ford Fiesta) , Pieter-Jan Michiel Cracco (Sköda Fabia)...

Et c’est Ghislain de Mévius et Johan Jallet qui s’imposeront devant Adrian Fernémont et Samuel Mallien a 29.9 sec un écart qui a l’air ténu , mais la suite de la saison nous démontrera que ce dernier sera un des plus grands de 2021 . Kriss Princen et Peter Kaspers monteront sur la troisième marche du podium , Maxime Potty et Loic Dumont auteurs de quelques chronos de bonnes factures termine a une encourageante 4 ième place juste devant P J M Cracco et Jasper Vermeulen .
Une nouvelle épreuve menée de main de maître par DG Sport et qui a recueilli les suffrages tant des participants que des spectateurs , et est souhaitée par les autorités et la population locale , ce qui est de plus en plus rare de nos jours .

Le TAC Rally étant a son tour annulé a cause des incertitudes liées aux conditions sanitaires , c’est du côté de Ypres que les concurrents du BRC vont déposer leurs valises pour en découdre .
L’édition 2021 du Renties Ypres Rallye de Belgique 2021 étant inscrite au championnat WRC , c’est donc au classement WRC 3 que les protagonistes se disputerons la victoire .

A l’exeption de Adrian Fernémont et Samuel Mallien , tous les équipages étaient de la partie et c’est P J M Cracco et Jasper Vermeulen qui tirent leur épingle du jeu pour s’imposer devant Vincent Verschueren et Philip Cuvelier pour 25 sec 2 . Sébastien Bedoret et François Gilbert prennent la troisième place après avoir longtemps mené la catégorie et même le classement non officiel des R5 , mais la mécanique en décida autrement . Bernd Casier et Pieter Vyncke se classent quatrième juste devant Ghislain de Mévius et Johan Jallet .
La fête était totale grâce a la victoire de Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe au classement WRC .

C’est la région de Roulers qui accueil la manche suivante dans le cadre de l’Omloop van Vlanderen , Ghislain de Mévius et Johan Jallet allaient s’imposer après avoir du batailler ferme devant Vincent Verschueren et Philip Cuvelier qui terminent a 8.8 sec et Adrian Fernémont et Samuel Mallien a 18.8 sec . Grégoire Munster et Louis Luka terminent a la 4 ième place devant Kriss Princen et Peter Kaspers qui clôturent le top 5

C’est de l’autre côté du royaume que l’on se retrouve pour l’East Belgian Rally . La région de St Vith va être le théâtre d’une édition qui marquera l’histoire du BRC .
Au terme d’une journée de folie et de suspens intenable
, c’est Grégoire Munster et Louis Louka qui s’imposent d’un souffle (3.5 sec) devant Adrian Fernémont et Samuel Mallien et 18.1 sec devant Ghislain de Mévius et Johan Jallet tout heureux d’être la , en effet , le moteur de la Fabia ayant rendu l’âme dans la semaine précédent la rallye , l’équipe G Rally team a réalisé une véritable prouesse pour arriver a présenter une Sköda au top dans le temps imparti .
Mais revenons sur le côté "historique" de ce samedi . En imposant s’imposant dans l’est du pays , Grégoire Munster devient le plus jeune pilote vainqueur d’une manche du championnat de Belgique , il détrône ainsi Patrick Snijers qui détenait ce record depuis la circuit des Ardennes 1981 . La première d’une série qu’on lui souhaite aussi longue que celle de son prédécesseur .

Cap sur la région namuroise pour le rallye de Wallonie , une manche un peu raccourcie par rapport aux éditions précédentes , mais plus en adéquation avec les circonstances dues a la situation COVID 19 .
Les deux passages traditionnels sur les hauteurs de la citadelle Namuroise ouvrent les hostilités le vendredi soir , le samedi comptant lui 13 spéciales chronométrées .
A l’issue de ces 15 chronos c’est Adrian Fernémont et Samuel Mallien qui s’imposent pour la seconde fois sur leurs terres avec , non pas un boulevard , mais plutôt une ruelle d’avance (5.4 sec) Sur Grégoire Munster et Louis Louka et 17.7 sec sur Cédric Cherain et Xavier Portier .

Cap sur Bocholt ou l’écurie Moustache nous accueil pour le Sezoens rally , bien connu pour ses nombreuses portions "terre" , mais vu le déplacement du rallye au mois d’octobre , ces portions s’avèreront bien "différentes" des ce que l’on connait habituellement . Ces portions étant bien plus damées par les pluies et les passages de charrois agricoles , mais aussi par le froid glacial du début de course (-3°) .
Ces conditions inhabituelles auront un effet sur les choix de pneus , surtout le matin . A ce petit jeu c’est Greg Munster et Louis Louka qui sortiront leur épingle du jeu , mais avec juste 3.6 sec d’avance sur Adri Fernémont et Sam Mallien , Ghislain de Mévius et Johan Jallet suivent a 6.9 sec .
A mesure que la saison avance , le mouchoir de poche ou évoluent les désormais trois grands favoris au titre est de plus en plus ténu .

On retrouve les bords de Meuse , mais une quarantaine de kilomètres plus bas que Namur , plus précisément a Huy pour le rallye du Condroz , un rendez vous ou l’on retrouve le vainqueur des deux dernières éditions , Stéphane Lefebvre épaulé pour l’occasion par le local Renaud Jamoul , le plus belge des français devra batailler ferme pour s’imposer face au gratin belge , surtout sur un terrain pus que délicat vu les conditions climatiques , un "vrai Condroz" en somme .
Même si la victoire "au général" était évidemment un objectif avoué des pilotes principaux , la course aux lauriers belges était évidemment la priorité du trio de tête du championnat .

Le rallye sera a l’image du reste de la saison , indécis et palpitant . Stéphane Lefebvre et Renaud Jamoul finiront par s’imposer , une troisième victoire de rang pour le "Nordiste" 7.3 sec devant Adrian Fernémont et Samuel Maillen qui , pour leur part , s’imposent en "BRC" avec 3.3 sec d’avance sur Ghislain de Mévius et Johan Jallet , 5.6 sec sur Grégoire Munster et Louis Louka , Vincent Verscheren et Filip Cuvelier ferment le top 5 a plus de 50 sec .

L’Haspengouw étant finalement annulé , les locaux utilisés habituellement pour le centre de l’épreuve étant toujours occupés par un centre de vaccination "COVID" , initialement prévu jusque fin octobre , mais qui sera prolongé jusque fin d’année vu la situation sanitaire a ce moment de l’année . C’est donc a Spa que le Champion 2021 sera couronné

Comme au Condroz , Stéphane Lefebvre et Renaud Jamoul sont de la partie pour tenter le doublé Condroz-Spa , un autre duo de marque vient aussi embellir une liste de départ , Yohan Rossel et Valentin Sarreaud tout fraichement sacrés en WRC 3 seront , tout naturellement , une superbe référence pour nos locaux .

Une météo capricieuse donnera quelques maux de têtes aux équipes , lors des choix de pneus entre autres .
Yohan Rosselet Valentin Sarreaud vont s’imposer au bout de deux journées de suspens intenses et de combats ininterrompus , ils s’imposent 22 sec devant Adrian Fernémont et Samuel Maillen , 30.2 sec devant Grégoire Munster et Louis Louka , 31 sec devant Ghislain de Mévius et Johan Jallet , Cédric De Cecco et Jérôme Humblet clôturent le top 5 a un peu plus de 1 min après avoir réalisé des chronos de grandes qualités avec la C3 .

C’est Donc Adrian Fernémont et Samuel Mallien qui s’impose au terme d’un championnat qui aura été incertain jusqu’au dernier TRC . Ils conservent donc leurs couronnes après une saison ou , au dire de leurs adversaires , ils n’auront pas commis d’erreurs .

Grégoire Munster et Louis Louka qui s’offrent la seconde place du podium final lors de la toute dernière spéciale de la journée .

Ils devancent d’un souffle Ghislain de Mévius et Johan Jallet qui complètent un magnifique podium final .

Bravo a tous les acteurs de cette saison "thriller" qui aura tenu en haleine tous les amoureux de cette discipline , les écarts entre les trois principaux animateurs de la saison ayant été plus que mince quel que soit l’épreuve et quel que soit la météo .
Place maintenant a la saison 2022 qui s’ouvrira d’ici quelques semaines avec l’Haspengouw qui sera désormais basé a Brustem (St Trond) .


Merci a tous les teams pour l’accueil qu’ils nous réservent lors de chaque épreuve , merci aussi aux équipages pour leur disponibilités et leur gentillesse lors de nos entrevues , enfin un grand merci aux organisateurs pour la confiances qu’ils nous accordent et pour la disponibilité dont ils font preuve a notre égard .
Dans l’attente de tous bientôt vous retrouver pour , a nouveau , partager la passion
.
Texte : Jean Marie Graindorge
Photos : Jacques Guisset - Michaël deculenaire - Bruno Cornet

http://www.kroon-oil-brc.be/fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.