Legend Boucles @Bastogne, Lefebvre entre dans la légende !

Jean-Marie GRAINDORGE    2022-04-03 17:56:45   

Il faisait beau et bon de revenir du Côté de Bastogne, car même si le mois de Mars "remplaçait" Février, même si la place McAuliffe cédait le podium au marché couvert et même sans sa traditionnelle "Parade", la région sentait bon le rallye, sentait bon la passion.


En traversant le centre de Bastogne ce premier samedi de mars, rien ou presque ne laissait paraitre que la bataille rallystique des Ardennes allait avoir lieux aux alentours de la ville, mais en se déplaçant un peu vers le zoning et plus précisément vers le marché couvert, on entrait de plein pied dans l’atmosphère des Legends Boucles 2022.
Avec plus ou moins 200 équipages présents au départ, répartis dans les différentes catégories, l’espace autour de l’imposant bâtiment était plutôt bien fourni en voitures légendaires, même surprenantes pour certaines d’entre elles.

Le plus attendu était certainement le béthunois Stéphane Lefebvre, lui qui allait découvrir la région au volant de la Ford Escort MK2 Gr4 de Christophe Jacob , une première pour le nordiste, il allait donc avoir bien besoin des notes de Xavier Portier assis a sa droite.
Autre pilote très attendu, Cédric Cherain qui alignait pour sa part, une Porsche 911 Gr4 de chez August Porsche Addiction.

Les outsiders étaient nombreux à vouloir tenter de troubler la quiétude des favoris logiquement annoncés, c’est le cas de Gérard Marcy (Porsche 911), Renaud Verreydt inscrit en Last minute (Ford Escort MK1), Christophe Daco (Ford Escort MK2), Sefaan Stouf (Ford Escort MK1) ainsi que les régionaux, Fréderic François (Ford Escort MK2) Loïc Pirot (Ford Escort MK2)....etc..

Place a la première journée , Stéphane Lefebvre prend la tête d’entrée, mais même débarrassé de la menace Cédric Cherain sur bris de cardan dans les Herdiers (RT 2) il ne réussira pas à creuser l’écart, faute à des soucis d’embrayage et un levier de vitesse qui lui reste dans la main. Mais une fois le tout solutionné il pointera quand même en tête au dernier podium de ce samedi. Autre malchanceux de ce premier acte, Renaud Verreydt que des soucis de transmission empêcheront de voir Bastogne en soirée.

Le second de ce samedi n’est autre que Stefaan Stouf, très à son affaire sur les différentes RT proposées, la troisième place est occupée par le régional Loic Pirot suivi comme son ombre par un autre Ardenais, Frédéric François qui a connu une crevaison dans la première RT , mais qui a lui aussi virevolté tout au long de ce samedi, Olivier Cartelle clôturait le top 5 avant qu’une pénalité ne le prive de sa position, il abandonnera un peu plus tard, cédant sa position à Christophe Daco qui a lui aussi eu son lot de soucis en perdant le premier rapport des la RT d’ouverture.
Au rayon des déçus, on pointera aussi Romuald Thirion qui sort de la route alors qu’il occupait une jolie troisième place.

Place donc aux RT forestières et au plaisir de la glisse sur terre , et du plaisir, Stéphane Lefebvre et Xavier Portier vont en prendre un maximum, dès le premier TRC de la journée, le sourire en disait long, "si il existait un championnat et que je puisse le faire avec cette auto, je signe de suite" . Et la journée se déroulera sous les mêmes auspices, pour se finir sur la plus haute marche du podium. Lefebvre rejoint donc au palmarès les Thierry Neuville, Brian Bouffier, Mikko Hirvonen et Kris Meeke.

Spectaculaire, efficace, mais aussi sympathique et toujours disponible, Stéphane a fait l’unanimité, tant parmi les suiveurs que chez ses concurrents. Cedric Cherain reconnaissait d’ailleurs que le samedi, sans ses soucis de cardan, il aurait pu suivre le français, mais par contre le dimanche il était largement le plus rapide.
La bagarre pour le podium allait durer jusqu’au dernier moment, Stefaan Stouf crève dans la dernière RT et laisse donc filer le régional Christophe Daco a la deuxième place.

Frédéric François aurait pu être le plus heureux des ardennais le dimanche soir, mais la sorcière en a décidé autrement, en effet, après avoir signé un scratch dans la RT 12 (ce qui est déjà un performance) il pointait à la quatrième position, mais quelques kilomètres plus loin, la boîte de la MK2 rendait l’âme, c’est la mort dans l’âme et les yeux humides que Freddo devait jeter le gant alors que le podium lui tendait les bras.

Un autre régional s’empare de la quatrième place, Loic Pirot , auteur d’une belle course lui aussi, Gérard Marcy (Porsche 911 Gr.4) complétait le top 5, précédant sur le podium final la superbe Opel Manta 400 ‘Safari’ de Jean-André Collard, les spectaculaires Volvo 142 et 242 de Guillaume Glaude et Bernard Lamy, l’Opel Corsa de Sébastien Incardona et l’Opel Manta 200 de Benoît Galand.

A noter la très belle prestation de Yannick Neuville (Toyota Starlet) qui a constamment réalisé des chronos impressionnants et qui, sans ses ennuis moteurs et l’une ou l’autre pénalité figurerait assurément en bonne place au classement final.

Dans la très intéressante nouvelle catégorie "Youngtimers", c’est Charles Blerot qui l’emporte, devant son frère Nicolas, tous deux sur BMW 325i, David Delvigne complete le podium au volant de la Nissan Sunny GTI-R.

En "Challenger" , la victoire est une fois encore revenue à un régional, Jencôme Theis (Ford Escort MK1) devant la BMW 325i de Sébastien Mauroit et l’Alfa Romeo GTV6 du vainqueur 2020 Dimitri van Hove.

En "classic 60", c’est Patrick Lambert, cette fois accompagné de Yannick Albert qui l’emporte sur la BMW 2002 Ti, ils devancent le Français Christophe Berteloot et Baptiste Gengoux (Porsche 924) et Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Ford Escort MK1).

En ‘Classic 50’, Dominique Dufrasne et Isabelle Dogné (DAF Marathon) l’emportent devant la Mercedes 450 SLC 5 litres des Français Emmanuel Barres et Nicolas Le Gall, ainsi que la Volvo 122 de Robert Rorife et Guy Peigneux.

Clap de fin sur cette édition 2022 , mais quel plaisir de revoir ces équilibristes en découdre sur le superbe tracé proposé par le RAC SPA dans cette région magnifique est de toutes beauté, surtout par ce grand soleil, venu mettre en lumière les passages en grandes glisses des différents protagonistes.
Vite 2023 pour de nouvelles "Legends Boucles" qui retrouveront (normalement) toutes leurs habitudes d’avant COVID.

Texte : Graindorge Jean Marie
Photos : Cornet Bruno - Dimitri Haulet - Philippe Haulet

Sur le même sujet, je vous invite a lire l’articles de Pauline Robert (Dans le baquet de droite) qui revient sur sa participation aux côtés d’Alisson Henrot sur une Volvo aux couleurs de notre magazine, ainsi que celui de Dimitri et Philippe Haulet (Bruits de paddocks) ou vous retrouverez les impressions de différents participants de ces Legends Boucles de Bastogne 2022.

A LIRE AUSSI sur Automag.be... 

Dans le baquet de droite aux Legend Boucles de Bastogne 2022 (par Pauline ROBERT)

Legend Boucles@Bastogne : Bruits de Paddocks (par Dimitri & Philippe HAULET)

Legend Boucles @Bastogne, Lefebvre entre dans la légende ! (par Jean-Marie GRAINDORGE)

Les Boucles au soleil ! (par Raymond COLLIGNON)

Balade des Legend Boucles Bastogne, Edition #2 prometteuse (par Bob d’Automag)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.