Omloop van Vlaanderen 2021, 3ème manche du BRC "et de 2" pour Ghislain de Mévius !

Jean-Marie GRAINDORGE    2021-09-12 17:54:57   

C’est à Roulers que le BRC nous donnait rendez vous pour la troisième manche du Championnat de Belgique 2021. Un plateau bien garni pour un suspens garanti !!


Après une ouverture à Vresse sur Semois suivi du WRC à Ypres, le championnat se poursuivait donc à Roulers. Les cadors Belges étaient tous réunis pour en découdre sur des spéciales réputées "glissantes et piégeuses a souhaits".

Cette année, l’Omloop van Vlaanderen comportait 19 spéciales contre le chrono, dont 7 étaient disputées le vendredi, pour un total de 63 km le premier jour.
Le rythme était particulièrement élevé tout au long de cette étape et les écarts étaient des plus minces à chaque TRC.

Le podium de ce vendredi soir est composé de Ghislain de Mévius menant la danse à 3 secondes devant Sébastien Bedoret et 8.1 devant Vincent Verschueren. Adrian Fernémont mécontent de ses réglages pointait en 4ème position à 14.7 sec, Niels Reynvoet suivait a 21 sec, devant Gregoire Munster a 25 sec, Kris Princen a 31.1, PJM Cracco rentrait en 8ème place à 48.4 sec, après avoir été victime d’un manque de puissance moteur en début de course.

Gunther Monnens (9ème) et Glen Janssens (10ème) complétaient le Top 10 tout en étant respectivement premier et deuxième dans le classement GT.

Samedi, 12 spéciales étaient au programme. Et, dès le premier chrono de la journée : "Passendale", une spéciale de 25 km qui était aussi la plus longue de l’épreuve. Les choses se passaient mal pour Niels Reynvoet. Le pilote Skoda sortait de la route à haute vitesse et effectuait plusieurs tonneaux.
Sébastien Bedoret sortait à son tour de la route dans le chrono suivant, Zilverberg.

La situation se calmait un peu par la suite, même si les ténors continuaient d’attaquer très fort.
Ghislain de Mevius creusait l’écart, même s’il fallait relativiser puisqu’à l’entame de la dernière spéciale, celle de Beveren, il ne comptait que 9.9 d’avance sur Vincent Verschueren et sa VW Polo. Après une Power stage prudente, c’est avec 8.8 secondes que Ghislain imposait sa Skoda a la Polo de Vincent.

Pour le gain de la troisième place, la bataille a fait rage jusque dans les tout derniers mètres. Très en forme en fin de journée, Grégoire Munster entamait l’ultime chrono avec un retard de 0.7 seulement sur le champion en titre, Adrian Fernémont. Mais ce dernier gardait la tête froide et signait le meilleur temps dans la Pirelli Powerstage, s’offrant la troisième place finale.

Kris Princen avait entamé son rallye vendredi par un "petit tout-droit". Le pilote Citroën ne parviendra jamais à récupérer le temps perdu. Le triple vainqueur de l’épreuve échouait à la cinquième place à 49.2. Vainqueur à Ypres, Pieter-Jan Michiel Cracco concluait la course au sixième rang. Le pilote Skoda aurait pu espérer mieux sans des soucis techniques vendredi soir et des réglages guères idéaux.

En catégorie GT, Gunther Monnens était le plus rapide. Le limbourgeois hissait sa Porsche 991 GT3 au 7ème rang, la seconde place revenait à Tuur Vanden Abeele.

Paul Lietaer, remportera une nouvelle fois, à 64 ans, la victoire en Historic. À l’occasion de son 501ème rallye en carrière. Il devance Danny Kerckoof (BMW M3) et P-J Maeyaert.

En coupe Stellantis Belux, c’est Gino Bux (Peugeot 208) qui s’impose devant Charles Munster (Opel Corsa) par ailleur vainqueur en junior, Fred Caprasse (Peugeot 208) montant sur la troisième marche du podium.

Dans le Trophée Clio Belgique c’est Gilles Pyck qui s’impose devant Benoit Verlinden et Corentin Dozot .

C’est donc avec ces differents podiums que se termine le 61ème ConXioN Omloop van Vlaanderen, rendez vous du côté de St Vith pour la suite du Kroon-Oil Belgian Rally Championship avec l’East Belgian Rally.

Texte : Jean Marie Graindorge

Photos : Jacques Guisset et Michaël Deculenaire

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.