Rallye de Wallonie 2021, une bagarre de tous les instants !

Jean-Marie GRAINDORGE    2021-10-15 11:16:01   

On ne se bousculait pas "avenue Gouverneur Bovesse" ce vendredi, aux parc d’assistance. "On se croirait un dimanche matin les années précédentes" me confiait un habitué de l’épreuve. Le plateau "plutôt maigre" de cette année et la date inhabituelle, nous aura, malgré tout, réservé un spectacle à la hauteur de la réputation de l’épreuve.


C’est à une date inhabituelle et dans un format "light" que Namur accueille le 37ème Rallye de Wallonie, mais avec deux passages sur la célèbre Citadelle namuroise et 13 étapes spéciales le samedi, le format était tout de même attrayant.

Le plateau, par contre, était plutôt famélique avec un peu plus de 40 équipages en BRC et 24 en "criterium". Mais qu’importe, la qualité était bien présente .
En l’absence de Ghislain De Mévius, on pouvait s’attendre à la revanche de l’East Belgian entre Grégoire Munster (Hyundai i20) et Adrian Fernémont (Sköda Fabia) avec le toujours spectaculaire Cédric Cherain (Sköda Fabia) et Cédric De Cecco (Citroën C3) en arbitre.

Comme il est de coutume, c’est sur l’esplanade de la citadelle namuroise que le coup d’envoi est donné, devant un public bien présent, le spectacle peut commencer, en plus des deux passages des concurrents de BRC, les concurrents du criterium ont, eux aussi, droit a un passage sur cette courte mais mythique spéciale. Le tout entrecoupé d’un show offert par les pilotes de kart cross .

A l’issue de cette première soirée, c’est Munster qui prend la tête pour 0.02 sec sur Fernémont et 1.6 sur Cherain, De Cecco suit a 7.5 sec et Bastien Rouard clôture le top 5 a 19.2 sec.

Le second acte débute du côté de Nettinne-Mohiville pour un chrono de 22,350 kilomètres, un gros morceau à déguster a l’heure du déjeuner.
C’est Adrian Fernémont qui est le plus matinal, il passe 8.5 sec à Gregoire Munster et 12.3 à Cédric Cherain, Cédric De Cecco, qui découvre la C3 en laisse 14.9, mais, vu les chronos, tous les favoris se sont levés du pied droit.

Fernémont signe encore les deux scratchs suivants (Natoye et Crupet) et rentre donc à Jambes avec 14.3 sec d’avance sur Munster, 16.7 sur Cherain et 29.3 sur De Cecco.
C’est dans la nouvelle spéciale d’Eghezée que Greg Munster signe son premier scratch de la journée 2.3 sur Cherain et 2.9 sur De Cecco, dans ce chrono Adrian laisse 5.7 sec et voit Gregoire revenir a 8.6 secondes au général.
La dernière spéciale de la boucle (Vedrin) verra Fernémont réaliser un nouveau scratch et terminer la première boucle aux commandes de "son" rallye, Munster suit a 10.9 sec, Cherain a 16.5 De Cecco a 30.5.

La bagarre se jouera donc a quatre, Bastien Rouard emmenant le reste du peloton à 01.38.60 min, suivi par Olivier Collard, très à l’aise au volant de la mélodieuse Porsche 997 GT3 et donc en tête du classement GT.

la deuxième boucle voit Munster avaler les 22.350 km de Mohiville avec 0.4 sec devant un Cédric Cherain des grands jours, 2.4 sec devant Fernémont et 11.6 devant De Cecco, la bagarre bat son plein et à Natoye, c’est Cherain qui fait parler la poudre en signant le scratch, il remet le couvert à Crupet, Munster n’est pas en reste en signant les scratch dans les ES 11 et 12.

(Crédit Photo : Jean-François Martin)

Ce qui donne un classement on ne peut plus serré avec Adrian Fernémont en tête avec 6.4 sec devant Grégoire Munster, 12.5 sur Cédric Cherain et 50.4 sur Cédric De Cecco qui lâche un peu prise devant la furie du trio de fous furieux.

La victoire se jouera donc lors des 3 dernières spéciales, et c’est encore Munster qui signe le meilleur temps dans Nettinne-Mohiville devant Fernémont à 1.7 et Cherain à 05.00, Adrian réplique dans Natoye pour 00.8 devant Munster et 02.2 devant Cherain. 18 secondes seulement séparent le troisième (Cherain) de leader (Fernémont) il est clair que le TRC final va être tendu pour les familles et supporters des différents acteurs.


Adrian se présente a la "caravane" avec un chrono de 04:47.1 min, Grégoire suit et son temps est de 04:47.0, c’est mieux, mais pas suffisant pour prendre la tête, reste Cédric pour qui l’écart était le plus grand, son temps : 04:46.08 scratch donc, mais insuffisant pour espérer doubler ses prédécesseurs.

C’est donc Adrian Fernémont qui l’emporte et qui réalise donc le doublé sur ses terres 05.4 sec devant un Greg Munster qui aura tout tenté jusqu’au dernier centimètre, Cédric Cherain monte donc sur la troisième marche du podium après une course magnifique vu ses déboires a L’East Belgian et il aura démontré qu’il faudra bien compter avec lui prochainement.

(Crédit Photo : Timothy David)

En "GT" c’est Olivier Collard et André Toubon (Porsche 997 GT3) qui l’emportent, devant Glenn Janssens et Stephane Prevot (Porsche 991 GT3), Stephaan Prinzie et Sharon Vermeulen (Alpine A110 RGT) complètent le podium.

En "Histo" c’est Dirk Deveux (Ford Escort MK 2) qui l’emporte devant Pierre Jamin et René Beyers (Daf 66 Marathon).

Ce Wallonie comptait aussi pour la spectaculaire "Clio cup", et c’est Benoit Verlinde-Anton Dupan qui emportent les lauriers 5.5 sec devant Tom Rensonnet-Renaud Herman et 16.1 devant Gilles Pyck-Emile Mourisse.

En "Junior" Thibaut Mazuin-Kevin Fernandez ( Peugeot 208 R4) s’imposent après l’abandon (mécanique) de Lander D’Haene-Justine Demeester (Ford Fiesta R2t).

Un autre pilote était très heureux d’être a l’arrivée de "son" rallye, Laurent Leonard (Subaru Impreza STi N14) termine à une belle 15ème place.

Dans le "critérium" c’est Manu Bouts associé à Guy Burniat (BMW M3 E46) qui l’emportent, signant tous les scratchs de l’épreuve, Patrick Grignet et Benoit Scaillet hissent leur Renault Clio R3 Maxi à la seconde place, Frédérik Vanloock et Inge Swysen (Bmw E30) complètent le podium d’une épreuve pauvre en participants, mais en tous points spectaculaire et qui a ravi les spectateurs présents au bord des spéciales.

Clap de fin sur cette 37ème édition qui aura eu le mérite d’exister, malgré un faible ratio d’engagés et un parcours raboté, et qui aura tenu en haleine les suiveurs du BRC. Félicitations à Adrian et Sam pour leur victoire "à la maison" , la suite du championnat va être plus qu’intéressante à suivre et donc, vivement le Sezoens Rally pour vivre, à coup sur, une autre journée de suspens et de folie !

Ci dessous le lien vidéo pour voir le résumé du rallye de Wallonie 2021.

Texte : Graindorge Jean Marie
Photos : Guisset Jacques - Cornet Bruno
Vidéo : Collard Michaël

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.