SPA RALLY : Stéphane Lefèbvre clôture en champion.

Jean-Marie GRAINDORGE    2022-12-14 12:00:59   

Pour la deuxième année consécutive, le Spa rally clôture la saison 2022 du BRC, même si le champion est déjà connu, la bagarre devait faire rage deux jours durant sur le magnifique parcours concocté par l’équipe de DG Sport.


Dès la conférence de presse le ton est donné, la sécurité sera une des principales préoccupations durant tout le week-end, "On n’hésitera pas à annuler une ou plusieurs spéciales si la sécurité n’est pas respectée" déclarait Christian Jupsin. Des dispositions dans ce sens ont d’ailleurs été mises en place afin d’assurer un maximum la sécurité de tous .
Autre annonce de DG Sport, la création d’un challenge en hommage à "Bruno Blaise", qui nous a quitté lors du dernier rallye des Crètes.
Ce challenge sera remis au premier pilote régional classé en 2WD Trophy (catégorie dans laquelle aurait été inscrit Bruno).

Le parcours connait de multiples modifications par rapport à 2021, de nouvelles spéciales entre autre, ce qui donne un parcours magnifique dixit les concurrents après le week-end de reccos.
Niveau engagés, les principaux acteurs de la saison sont présents : Stéphane Lefebvre et Xavier Portier , Maxime Potty et Renaud Herman , Jos Verstappen et Renaud Jamoul , Cedric De Cecco et Jérôme Humblet (tous sur Citröen C3 Rally2) , Gino Bux et Nicolas Gilsoul , Charles Munster et Loris Pascaud (tous deux sur Sköda Fabia Rally2) , ils sont rejoints par Grégoire Munster et Louis Louka (Hyundai i20 rally 2) récents vainqueurs du WRC 2 au Japon , mais aussi par Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe qui alignent une BMW M3 E30 couvée par la structure "Life live" qui louera deux M3 dès la moitié de saison 2023. Seul Adrian Fernémont et Samuel Maillen manquent à l’appel. Du côté des GT , Cédric Cherain et Damien Withers (Porsche 997 GT3) tenteront de décrocher le titre, ils devront se méfier de Romain Delhez et Gérome Bolette (Porsche 991 GT3) , Henri Schmelcher et Kathleen Omblet (Porsche 991 GT3) , mais aussi d’Armand Fumal et Jules Escartefigue (Alpine A110) et Stefaan Prinzie et Sharon Vermeulen (Alpine A110).

Place à la journée de vendredi avec le contrôle technique et le shakedown , et surprise , 1 heure avant le départ au sommet du Maquisart , la neige fait son apparition , les flocons tombent dru et rapidement le paysage et les routes qui y serpentent se blanchissent d’un épais tapis neigeux.

C’est donc dans ces conditions "très hivernales" que le départ de l’étape de tests démarre.
Piégés par ces conditions "délicates" Gino Bux et Nicolas Gilsoul partent à la faute et percutent un petit talus ce qui entraine un peu de casse mécaniques à l’avant droit de la Fabia, mais, surtout, de fortes douleurs aux côtes de Gino (2 côtes froissées).

La neige fond et après quelques passage la route redevient praticable et le shakedown se poursuit sans autres encombres.

Le premier départ de cette édition 2022 est donné à l’ES de Stavelot - Coo , et d’emblée le nouveau champion de Belgique fait parler la poudre 4.6 sec devant G. Munster , 9.9 sur Bux , 14.3 sur Potty et 18.8 sur De Cecco .
Dans l’ES2 Spa , Lefèbvre remet le couvert 0.5 sec devant G. Munster , 8.6 devant De Cecco , 10.4 devant Cherain et 11.4 devant Potty .
A la suite de ces deux premiers chrono , Gino Bux se voit contraint de jeter le gant , ses côtes froissées le font horriblement souffrir même lors des liaisons . Nous lui souhaitons un prompt rétablisement .
L’ES 3 Chevron , voit Lefèbvre devancer G. Munster de 2.8 sec , Verstappen de 10.3 , Potty de 14.8 et De Cecco de 26.3 .
L’ES4 Moulin du Ruy confirme la domination de Lefèbvre , il y devance G. Munster 1.7 sec , Verstappen de 7 sec , Potty de 7.6 et De Cecco de 13.2 sec.

Ce qui donne après la première boucle Stéphane Lefèbvre et Xavier Portier en tête avec 9.6 sec sur Grégoire Munster et Louis Louka , 48.1 sur Maxime Potty et Renaud Herman , 58.8 sur Jos Vestappen et Renaud Jamoul , 1 min 06.9 sec sur Cédric De Cecco et Jérôme Humblet .

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe amènent leur M3 a une superbe sixième place a 1 min 39.4 sec , Septième , Charles Munster et Loris Pascaud continuent a apprendre la Fabia Rally 2 , ils pointent a 1 min 48.7 sec , Cédric Cherain et Damien Withers pointent a la huitième position a 2 min 17.9 sec après avoir connu des gros soucis de freins dans les ES 3 et 4 (disque cassé) , neuvièmes Pierre Hubin et Andy Mawet (Citroën C3 Rally2) sont a 2 min 21.9 sec , Roger Hodenius et Davy Thierie clôturent le top 10 a 2 min 50.5 sec .

Après un passage aux assistances , tout le monde reprend la direction de Savelot-Coo pour l’ES 5 ou Lefèbvre continue sa moisson de scratch , G. Munster suit a 3.1 sec , Verstappen a 11.3 , Cherain a 15.4 et Potty a 16.1 .
Dans l’ES6 Spa , G. Munster se rebiffe , il signe son premier scratch 0.5 devant Lefèbvre , 8 sec devant Verstappen , 10.1 devant C. Munster et 13.6 devant De Cecco . A noter l’abandon dans cette dernière spéciale de Maxime Potty et Renaud Herman (collecteur cassé) .
Dans l’ES7 Chevron , Stéphane Lefèbvre signe un nouveau Scratch avec 2.9 sec sur G. Munster , 8.8 sur Verstappen , 26.6 sur De Cecco et 23.9 sur Cherain .
Le dernier passage à Moulin du Ruy (ES8) voit G. Munster signer un second Scratch , il devance Lefèbvre de 0.5 sec , Verstappen de 8.4 , De Cecco de 8.7 et Neuville qui se hisse pour la première fois dans le top 5 a 13.3 sec .

A deux spéciales de la fin de journée, Stéphane Lefèbvre et Xavier Portier consolident leur première position , Grégoire Munster et Louis Louka suivent a 14.6 sec , Jos Vestappen et Renaud Jamoul prennent la troisième place a 1 min 34.3 sec , Cédric De Cecco et Jérôme Humblet suivent a 2 min 07 sec , Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe pointent a la cinquième position a 3 min 16.2 sec .

Charles Munster et Loris Pascaud prennent la sixième place a 3 min 21.9 sec , la septième position revient a Cédric Cherain et Damien Withers qui suivent a 3 min 40.3 sec , Huitièmes Pierre Hubin et Andy Mawet sont a 5 min tandis que Nicola Stampaert et Christophe Doublet , en pleine découverte de la Sköda Fabia Rally2 , clôturent la top 10 a 5 min 47.3 sec .

En route donc pour les deux derniers chronos de ce samedi qui se dérouleront de nuit , et tout d’abord l’ES9 Stavelot - Coo ou Lefebvre signe le scratch , 14 sec devant G. Munster (qui se fait une grosse chaleur en début de spéciale) 14.5 sec devant Cherain , 14.7 devant De Cecco et 23.3 devant Verstappen .
Ensuite dernier passage par L’ES 10 Spa ou G. Munster signe le meilleur temps , 3.1 sec devant Lefèbvre , 9.4 devant Verstappen , 12.6 devant C. Munster et 14.6 devant Cherain .

A la dernière assistance de la journée, Stéphane Lefèbvre et Xavier Portier rentrent en tête avec 25.5 sec d’avance sur Grégoire Munster et Louis Louka , 2 min 03.9 sec sur Jos Vestappen et Renaud Jamoul , 2 min 33.6 sec sur Cédric De Cecco et Jérôme Humblet , 4 min 00.5 sec sur Charles Munster et Loris Pascaud , 4 min 06.3 sec sur Cédric Cherain et Damien Withers , 4 min 098 sec sur Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe , 6 min 20.2 sec sur Pierre Hubin et Andy Mawet , 7 min 09.7 sec sur Nicola Stampaert et Christophe Doublet et 7 min 28.3 sec sur Marijan Greibel et Tobias Braun (Peugeot 208 Rally 4) qui referment le top 10 .

Tous au lit, demain 8 spéciales sont au programmes, et pas des plus simples d’après certains bruits entendu de certains concurrents.

Rendez vous donc , ce dimanche matin du côté de Fays Show pour la onzième spéciale. G. Munster est plutôt bien éveillé , il signe le scratch , 4 sec devant Lefèbvre , 7.7 devant De Cecco , 8.5 devant Verstappen et 9.5 devant Cherain .
L’ES12 Bruyère voit G.Munster confirmer , 1.1 sec devant Lefebvre , 10.4 devant De Cecco , 13.5 devant Verstappen et 21.8 devant Cherain .
Dans l’ES13 Charneux Lefèbvre se montre 0.1 sec plus rapide que G. Munster , 5.9 que De Cecco , 10 que Cherain et 20.5 que C. Munster . Verstappen perd plus de 24 minutes suite a une sortie .

L’ES14 Theux clôture la première boucle de la journée et c’est a nouveau Lefèbvre qui se montre le plus rapide , 9.3 sec devant G. Munster (qui a fait une incartade dans un champs) 30.3 sec devant De Cecco , 31.9 devant C. Munster et 32.1 devant Neuville . Verstappen et Reynvoet (Peugeot 208 rally 4) ont eux aussi visité le même champs que G. Munster .

Retour au centre de Spa pour un passage aux assistances , a quatre spéciales de la fin c’est Stéphane Lefèbvre et Xavier Portier qui mènent la danse , 29.8 devant Grégoire Munster et Louis Louka , 3 min 22.8 sec devant Cédric De Cecco et Jérôme Humblet , 5 min 15.4 sec sur Cédric Cherain et Damien Withers et 5 min 33.4 sec sur Charles Munster et Loris Pascaud .

Sixième Marijan Greibel et Tobias Braun pointent a 10 min 25.4 sec , septième Nicola Stampaert et Christophe Doublet , pour la première fois avec la Fabia Rally2 , sont a 10 min 39.3 sec , huitième Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe a 10 min 49.9 sec , neuvième Niels Reynvoet et Willem Verbeke a 10 min 50.5 sec alors que Tom Rensonnet et Loic Dumont (Renault Clio Rally 4) referment le top 10 .

Retour a Fays pour l’ES15 ou Lefebvre signe le scratch , 0.6 sec devant G.Munster , 4.9 devant Verstappen , 7.9 devant De Cecco et 9.2 devant Cherain .
Dans l’ ES16 Bruyère , le français assoit plus encore sa position , il est 0.8 sec plus rapide que G. Munster , 15.5 que Verstappen , 18.5 que Cherain et 21.4 que De Cecco .
Dans L’ES17, Charneux , Greg Munster est le plus véloce , 1.6 devant Lefèbvre , 6.1 devant Cherain , 11.9 devant son frère Charles et 12.9 devant De Cecco .
L’ultime spéciale de ce Spa Rally sera donc L’ES18 Theux (Power stage) et C’est G. munster qui s’y montre le plus rapide , devant Lefèbvre (+9.1 sec) , C. Munster (+25.8) , Neuville (+26.9) et Verstappen (+28.7) .

C’est donc le nouveau champion de Belgique, Stéphane Lefebvre, accompagné par Xavier Portier qui remporte cette édition du Spa rally 2022, ils s’imposent devant Gregoire Munster et Louis Louka, Cédric De Cecco et Jérôme Humblet Montent sur la troisième marche du podium , une première en BRC.

Superbe performance une fois de plus pour Cédric Cherain et Damien Withers qui placent la Porsche 997 GT3 a la quatrième place, mais surtout en première place du classement RGT, ce qui leur donne le titre de champion de Belgique de la catégorie.

Cinquième place pour Charles Munster et Loris Pascaud qui ont impressionné pour leur constante évolution tout au long du week-end aux commande de la Sköda Fabia Rally2. Sixièmes, Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe ont bien régalé le public présent avec cette magnifique et sonore BMW M3 E30 , septième place pour Marijan Greibel et Tobias Braun qui remportent le titre en Stellantis Cup Belux .

Huitième Niels Reynvoet et Willem Verbeke auteurs eux aussi d’une jolie performance ce week-end , neuvième, Tom Rensonnet et Loic Dumont champions de Belgique RC 4 et également en Junior BRC .

Dixièmes , les "Freds" Caprasse et Jacquemin (Opel Corsa Rally4) se classent à la seconde place de la Stellantis Cup Belux.

En Historic BRC, Nicolas Havet et Eric Marnette imposent leur magnifique BMW M3 E30, devant Jean-Pierre Vannerum et Guillaume Detrait (Toyota Celica GT-4) et Christophe Kerkhove et Thierry Vanlanduyt (Ford Escort MK2) , cette troisième place leur suffit pour être champion de Belgique de la catégorie.

Enfin, en 2 WD, c’est Thomas Delrez et Laurent Schimpfessel qui imposent la Renault Clio RS après avoir réalisé une course grandiose qui a beaucoup fait parler les suiveurs , mais aussi les spécialistes , bref une performance qui a laissé beaucoup de monde sans voix , ils se classent en treizième place au général et remportent aussi le challenge "Bruno Blaise".
Il m’est d’avis que Bruno, de la haut, doit être fier de voir cet équilibriste inscrire le premier son nom à son challenge, une victoire "à la Blaise". A la seconde place on trouve une autre Clio RS pilotée par Faustin Lahy assisté par Adrien Beauve, la troisième position revient a Antoine Luxen et Thomas Freymann également sur Renault Clio.

Une autre belle histoire a vu une fin heureuse, Bruno Dewilde a décroché le titre de champion de Belgique 2 WD trophy 2022, après une saison pleine de rebondissements, de découverte et surtout d’entraide. Bruno et Johan (qui lui est vice champion des copilotes de la catégorie) sont allés au bout du rêve. Leur traditionnelle Honda Civic ayant eu du mal à sortir du Condroz, c’est sur une Peugeot 208 R2 de chez Pevatec qu’ils se sont alignés, la famille, les amis, les sponsors ayant fait ce cadeau pour les 46 ans de Bruno qu’il fête donc par un titre de champion.
Bravo à eux pour leur abnégation et leur engagement tout au long de la saison.

Il y avait aussi une annexe VHRS, Le Yokohama Spa Rally Classic en catégorie "régularité 65" et "régularité 50". Douze secteurs de régularité répartis sur les deux journées de compétition étaient au menu, et force est de constater que la bagarre a, là aussi, fait rage. Grands Favoris en "65" Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen sur Ford Escort MK1 remportent l’épreuve, non sans avoir du se cracher dans les main, en effet, le samedi au sortir du premier matin de course, se sont Johan et Joppe Gitsels sur Porsche 911 SC RS qui ont prit la tête.
Mais dès la RT3 Stavelot-Coo le duo se rebiffe et ils prennent la tête pour ne plus la lâcher, les "Gistels" devant se contenter de la seconde place, troisième durant une bonne partie de l’épreuve Julie Kenis et Bjorn Clauw (BMW 325 i) devait laisser filer le podium engrangeant trop de pénalités dans le juge de paix de Theux, laissant donc à Filip De Munck et Kristof Vermant (Lada VFTS) le soin de compléter le top 3.

"Un top résultat au terme d’une belle épreuve", commentait Gaëtan Schoonbroodt sur le podium de Spa. "Hier, nous n’avions pas trop compris comment Johan et Joppe Gitsels étaient parvenus à se ménager une telle avance après les deux premiers RT, mais nous avons pu inverser la tendance. C’était d’autant plus gratifiant qu’aucune spéciale ne passait à zéro, et qu’il fallait attaquer en permanence. C’était donc très sportif. Mission accomplie…"

En catégorie VHRS 50, André Neutelers et Guy Hardenne ont fait honneur à la réputation de leur Saab 99 EMS, s’imposant devant la Triumph Dolomite Sprint d’Alain Dominiczak et Alexandre Dessauvages, ainsi que la BMW 323i E30 de Dominique Dufrasne et Isabelle Dogne. De grands habitués des épreuves de régularité…

Clap de fin sur ce magnifique Spa Rally 2022, assurément un grand cru dont cette fin de saison avait bien besoin, Clap de fin également sur la saison BRC qui aura vu un artiste français être couronné "Roi du rallye belge" , mais aussi l’arrivée de quelques jeunes promesses qui devraient nous valoir quelques belles "passes d’armes" dans un futur assez proche.

Merci a tous les organisateurs pour leur accueil et leur confiance en notre équipe de passionnés, ainsi qu’a nos lecteurs, assidus ou occasionnels. Vivement la saison 2023.

A très bientôt .

Texte : Jean Marie Graindorge
Photos : Michael Deculenaire et Bruno Cornet

PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE FAN-PAGE

http://www.kroon-oil-brc.be/fr

https://sparally.com/

https://dgsport.eu/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.