Saroléa, Miss Automne 2022 !

Benoît Piette    2022-10-01 10:28:25   

Il fut un temps où Liège était un pôle incontournable de la moto : trois marques se distinguèrent régulièrement dans les épreuves sportives. Il s’agissait de FN, Gillet et Saroléa. Cette dernière a été récemment mise à l’honneur par une exposition à Autoworld rassemblant 80 motos mais aussi par une concentration au Cinquantenaire qui a totalisé 68 Saroléa.


Une marque tournée vers la compétition

Début des années 50, mon père et mon parrain, tous deux indécrotables motards, avaient cependant un différend encore difficile à régler à ce jour : «  Quelle était la meilleure marque de moto ?  »
Mon père portait FN aux nues tandis que mon parrain ne jurait que par Saroléa…

En 1950 : FN à gauche et Saroléa à droite

Saroléa ? C’est une des plus anciennes marques de motos au monde. Mais elle était aussi très avancée au niveau technique.

Joseph Saroléa l’a créée en 1850 à Herstal pour l’usinage de pièces métalliques et notamment d’armes. Puis, en 1882, il se tourne vers la production de bicyclettes.
Début 1901, Saroléa lance son premier vélo motorisé et l'année suivante, remporte le championnat de Belgique de vitesse.

C’est le début d’une série de succès. Non seulement la marque brille dans les épreuves sportives mais elle remporte aussi des records de vitesse sans oublier sa fiabilité légendaire qui lui a permis d’être notamment le fournisseur de l’armée belge.

La Seconde Guerre Mondiale mettra un frein à son ascension.
Après le conflit, et malgré ses indéniables succès en motocross, Saroléa vivote difficilement jusqu'en 1957, année à laquelle elle s’associe à FN et Gillet, ses éternelles rivales.
Les motos badgées Saroléa continueront d'apparaître jusqu'en 1963, date à laquelle la société est reprise par Gillet qui survivra jusqu'au début des années 1970.

En 2014, deux frères passionnés de la Marque liégeoise la font revivre... à Gand !
C'est au circuit de Mettet qu'ils dévoilent officiellement leur moto propulsée par un moteur électrique.

Votre serviteur était sur place et vous a livré cette première dans un petit reportage

Une exposition

C’est pour faire revivre le passé glorieux de cette marque liégeoise qu’Autoworld a lancé cette exposition qui a rassemblé 80 motos.
Parmi elles, nous pouvions admirer :

Une 500 cm³ 23 N Racing Course à culbuteurs de 1926, elle pointe à 129 km/h.

Une 500 cm³ 23 S Super Sport à culbuteurs de 1928, 100% liégeoise jusqu’à ses pneus (Englebert !)

Une monocylindre 600 cm³ CR6 version route à culbuteurs de 1937 à quatre vitesses.
Ses 33 ch la menaient allègrement à 143 km/h.

Dans son jus, une 49 B 350 cm³ Spécial OVH de 1949 ; ses 15 ch peuvent la propulser à 110 km/h.

Pour les plus anciens d’entre nous, rappelons-nous des side-cars de Touring Secours.
Voici une fringante T6 de 1950 !

Saroléa a aussi intéressé l’Armée Belge avec cette A4 « Military » de 1952.
Cette monocylindre de 500 cm³ à soupapes latérales développe 11 ch qui lui permettent de dépasser les 90 km/h.

Une superbe Saroléa Atlantic de 1955 appartenant à la cour de Belgique.
Cette deux cylindres à culbuteurs de 600 cm³ pouvait friser les 140 km/h.

De la même année mais assurément pour une autre clientèle, voici « L’Oiseau Bleu », une jolie petite 125 cm³ deux temps.

Toujours de la même année voici une « Vespa » liégeoise : la Saroléa Djinn propulsée avec le même moteur que « L’Oiseau Bleu ».

Un rassemblement

Pour compléter cette rétrospective, un rassemblement international de motos Saroléa s'est déroulé le dimanche 11 septembre sur l’Esplanade du Cinquantenaire juste devant le musée.

Les 68 Saroléa présentes sur l’esplanade ne sont pas toutes venues de Belgique, une importante portion d’entre-elles provenaient d’Allemagne, du Luxembourg, des Pays-Bas ainsi que de France.

Venue par la route, voici la plus vieille : une TT course 1923 - ex pilote Vidal qui a battu le record de vitesse a Francorchamps.

Parallèlement, les visiteurs ont pu voir une démonstration de nouvelles motos électriques trial de marque Trevor conçues en Californie et fabriquées en Belgique.

Après les rétrospectives de Gillet et de Saroléa, il ne restera plus que FN à passer sous les feux de la rampes !

Pour en savoir plus :

https://sarolea.world/gallery.html
https://www.sarolea.com/
https://trevormotorcycles.com/

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.