Tintin et ses voitures à L’autoworld

Guy Gysemberg    2022-02-26 14:06:57   

Ca bouge - encore et toujours - à Autoworld !
Ce début d’année voit la création d’une toute nouvelle zone permanente consacrée aux voitures d’un incontournable héros de la bande dessinée belge : Tintin.

L’aura du jeune reporter imaginé par Hergé ne manquera certainement pas d’attirer un nouveau public belge et international, curieux de découvrir les liens entre les aventures de Tintin et l’automobile. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.


Les albums de la célèbre série imaginée par Hergé foisonnent de belles mécaniques. Dans l’ensemble des 24 épisodes, on en dénombre pas moins de 79 modèles.

Citons, entre autres, la célèbre Ford T de "Ford T", la Lincoln Torpedo Grand Sport dans « Les Cigares du Pharaon », l’Amilcar CGS de « Tintin au pays des Soviets  », l’Opel Olympia des espions syldaves dans "Le Sceptre d’Ottokar" (copie conforme de la première voiture que s’offrit Hergé en 1938), l’Impéria Mésange dans "Le Crabe aux pinces d’or", la Lancia Aprilia de l’Emir Ben Kalish Ezab dans "Tintin au pays de l’or noir" ou encore le combi VW de la boucherie Sanzot et la 2CV des Dupond et Dupont, sans compter les nombreuses voitures regroupées devant le château de Moulinsart dans la dernière vignette de l’album "Coke en stock"…Il est vrai qu’elle présentait une incroyable scène de rallye…automobile !

Hergé avait une réelle fascination pour les voitures. Pour lui, l’automobile faisait partie intégrante du domaine de ses fictions. Il se faisait toutefois un point d’honneur à les représenter avec un grand souci de réalisme. On trouve donc des automobiles dans tous les albums de Tintin, que ce dernier en soit le conducteur ou le passager, libre ou prisonnier.

Hergé posséda quatre des modèles d’automobiles aperçues au fil des cases des aventures de son personnage vedette. A l’inverse, Tintin fut rarement le propriétaire des voitures qu’il conduisait, à l’exception de la Ford T et de l’Amilcar CGS.

Le saviez-vous ?
La célèbre houppette de Tintin est due à un démarrage en trombe dans sa toute première aventure, "Tintin au pays des Soviets", publiée en 1929 dans Le Petit Vingtième, le supplément illustré du journal Le Vingtième Siècle,. Pour suggérer au lecteur une impression de vitesse lors d’une course-poursuite, Hergé dessina une mèche dressée sur la tête de son jeune héros. Depuis cette séquence mémorable, la mèche rebelle ne l’a plus jamais quitté.

Les voitures de Tintin à Autoworld

Quel autre cadre que celui du prestigieux musée Autoworld à Bruxelles pouvait le mieux rendre hommage aux voitures de Tintin ?

La nouvelle zone permanente ouvre ses portes alors que Tintin fête ses 93 ans (Tintin est né le 10 janvier 1929).

Réalisée avec le soutien de la Loterie Nationale et de la Région de Bruxelles-Capitale, en partenariat avec la société Moulinsart et les Studios Hergé, cette zone est conçue comme une vignette de BD.

On y pénètre grâce à un judicieux trompe-l’œil, dans l’univers automobile de Tintin, à la suite de la camionnette de la boucherie Sanzot.

Huit vitrines exposent les reproductions miniatures des véhicules les plus emblématiques dessinés par Hergé et un écran fait découvrir le making-off d’une miniature en 3D.

Cerise sur le gâteau, deux véritables voitures - la Ford T de « Tintin au Congo » et la Jeep Willys rouge de « Tintin au pays de l’or noir » - sont installées dès l’entrée de la zone !

L’accès à la zone des voitures de Tintin est inclus dans le prix du ticket d’entrée au musée.

INFOS PRATIQUES AUTOWORLD MUSEUM

Autoworld Museum Brussels
Parc du Cinquantenaire 11, 1000 Bruxelles
Métro Merode

Heures d’ouverture :
Ouvert tous les jours 7/7 de 10h à 17h
(week-end : jusqu’à 18h)

Prix d’entrée au musée (incluant toutes les activités) :
Adultes : 13 €
Seniors : 11 €
Etudiants : 10 €
Enfants 6-12 ans : 7 €

Infos visiteurs :
www.autoworld.be ou +32 2 736 41 65

Copyrights :
Pour les photos 1-4-5 : © Photographe Triptyque - Hergé-Moulinsart 2022
Pour les photos 2-3 : © Photographe Yves Noel – Hergé-Moulinsart 2022
Pour le visuel d’album : © Hergé-Moulinsart 2022

Vos commentaires

  • Le 4 mars à 10:30, par Fabienne Goffaux En réponse à : Tintin et ses voitures à L’autoworld

    Dans Tintin au pays de l’or noir
    premiere édition ( 1939), la
    voiture des 2 Dupont n’est pas la Jeep Williys, forcément, mais bien le roadster Peugeot
    201 de 1931-32. Y en aura-t-
    il une dans l’exposition ? La
    Jeep apparaît dans l’edition de
    1950.
    Bien à vous

  • Le 4 mars à 11:34, par Guy Gysemberg En réponse à : Tintin et ses voitures à L’autoworld

    Bonjour Mme Goffaux, merci de votre intérêt. D’accord avec vous sur l’évolution des Tintin aux fils des éditions. Dans l’espace Tintin à l’Autoworld, seuls la Jeep Willys et la Ford T seront exposées. Pour d’autre renseignements, vous pouvez toujours contacter le musée à cette adresse www.autoworld.be. Cordialement. La rédaction.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.